•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Centre-ville de Fort McMurray, le 9 septembre 2016

Centre-ville de Fort McMurray

Photo : Emilio Avalos/Radio-Canada

Radio-Canada

La municipalité régionale de Wood Buffalo et la Croix-Rouge canadienne viennent en aide aux petites et moyennes entreprises touchées par les feux de forêt à Fort McMurray. Cependant, plusieurs propriétaires sont frustrés du temps que cela prend pour recevoir cette aide.

D'ici la fin décembre, la municipalité régionale et la Croix-Rouge offriront aux PME des sommes pouvant aller jusqu'à 8000 $ pour les dépenses et les pertes subies durant le mois de mai. La Croix-Rouge a déjà distribué des sommes de 1000 $ à toutes les entreprises qui en avaient fait la demande.

En tout, l'organisme s'est engagé à offrir 30 millions de dollars aux PME ayant subi les ravages du feu. Cela inclut 15 millions du gouvernement de l'Alberta, venus de son programme d'aide aux petites entreprises.

Plusieurs entrepreneurs rassemblés à une réunion avec des représentants de la Croix-Rouge et de la municipalité ont déploré l'attente de cette aide.

Gareth Norris est propriétaire de plusieurs petites entreprises à Fort McMurray, dont un pub irlandais qu'il gère depuis près de 18 ans. Après les feux il a dû fermer certaines de ses entreprises, faute de revenus, et travaille toujours à la réouverture du bar.

Il s'attendait cependant à avoir cette aide de la Croix-Rouge au plus tard début septembre. « Ç'a aurait été un vrai sauveur pour nous. Nous aurions pu payer des loyers ou négocier des extensions de contrats, » croit-il.

Ce qu'il avait de côté avant les feux, il a dû l'utiliser pour payer ses employés et certaines factures avant le retour à Fort McMurray.

Attendre pour que le processus se passe bien

Selon la vice-présidente de la Croix-Rouge chargée de la gestion des catastrophes en Alberta, Mélanie Soler, si le processus a pris tant de temps, c'est parce que les responsables voulaient que cela soit bien fait, et qu'il soit facile pour les propriétaires d'avoir accès à l'argent.

Elle demande aux entrepreneurs de solliciter l'aide. Plus tôt cela sera fait, plus tôt l'argent pourra être distribué, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Incidents et catastrophes naturelles