•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Classique héritage : la fièvre s'empare des anciens et des nouveaux Jets

Dévoilement des chandails pour la partie de hockey Classique héritage

Dévoilement des chandails pour la partie de hockey Classique héritage

Photo : Radio-Canada/Brett Purdy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Tandis que les anciens joueurs des Jets de Winnipeg et des Oilers d'Edmonton convergent vers la capitale manitobaine pour les festivités entourant la Classique héritage cette fin de semaine, les joueurs de l'équipe actuelle des Jets se préparent, eux, en prévision du match de mercredi soir.

Un texte de Denis-Michel ThibeaultTwitterCourriel

Les Jets feront face au Maple Leafs de Toronto au Centre MTS à Winnipeg.

Le match sera le premier affrontement entre les deux premiers choix du dernier repêchage de la LNH en juin, Auston Matthews et Patrick Laine. Mais pour les joueurs de la formation de Winnipeg, ce match est surtout l'occasion de peaufiner les détails avant la rencontre de la Classique, dimanche, contre les Oilers. 

L'attaquant des Jets Mathieu Perreault connaît bien les parties extérieures. Il participera à sa troisième rencontre en plein air, mais à sa première en tant que Jets. Pour lui, les matchs extérieurs comme celui de la Classique héritage revêtent un sens particulier.

« C'est une expérience super plaisante. La plupart des gars ont de la famille ici », affirme le joueur de centre. Il dit vouloir profiter au maximum de l'évènement qui se déroule sur trois jours.

Pour l'ancien défenseur, Mario Marois, le match des anciens c'est l'occasion de rechausser les patins. Ça fait cinq ans qu'il n'a pas chaussé les patins, mais il s'est tout de même entraîné à quelques occasions dans les dernières semaines avoue-t-il.

« J'ai hâte de retrouver les gars, lance-t-il. Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vue. Je me demande ce que tout le monde devient », affirme celui qui aura passé au total cinq saisons au Manitoba.

Il pourra renouer les liens avec certains d'entre eux lors du dîner organiser par le Temple de la renommée du hockey jeudi midi.

Classiquehéritage : le vestiaire interactif

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !