•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections partielles à Ottawa et dans le Niagara le 17 novembre

Un bulletin de vote (archives).

Un bulletin de vote (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les électeurs des circonscriptions ontariennes vacantes d'Ottawa-Vanier et de Niagara-Ouest-Glanbrook iront aux urnes le jeudi 17 novembre. L'annonce a été confirmée mercredi.

Dans Ottawa-Vanier, Nathalie Des Rosiers, la doyenne de la Faculté de droit à l'Université d'Ottawa, représentera les libéraux.

André Marin, ancien ombudsman de l'Ontario, est le candidat des conservateurs, et l'ex-agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) Claude Bisson, celui des néo-démocrates.

L'ancien ombudsman de l'Ontario, André Marin, est maintenant candidat pour le Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ancien ombudsman de l'Ontario, André Marin, est maintenant candidat pour le Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada/Jérôme Bergeron

La circonscription est vacante depuis le retrait de la vie politique active de Madeleine Meilleur.

Un successeur à Tim Hudak

Le scrutin dans Niagara-Ouest-Glanbrook vise quant à lui à trouver un successeur à l'ex-chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, Tim Hudak, qui a démissionné en août dernier.

Les conservateurs n'ont pas encore tenu leur assemblée d'investiture; plusieurs candidats sont en lice. Le NPD n'a pas non plus de candidat officiel pour l'instant.

Quant aux libéraux, ils ont choisi l'avocate Vicky Ringuette pour porter leur bannière lors de la partielle.

La candidate libérale Vicky RinguetteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La candidate libérale Vicky Ringuette

Photo : Twitter

La période de dépôt des candidatures se termine le 3 novembre, indique Élections Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !