•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Teemu Selanne adore Winnipeg et ses partisans de hockey

En 1992-1993, Teemu Selanne des Jets de Winnipeg a inscrit 76 buts et 132 points pour détenir le record du plus grand nombre de buts et points pour une recrue, une marque qui est toujours inégalée.

En 1992-1993, Teemu Selanne des Jets de Winnipeg a inscrit 76 buts et 132 points pour détenir le record du plus grand nombre de buts et points pour une recrue, une marque qui est toujours inégalée.

Photo : La Presse canadienne / Phil Snell

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Teemu Selanne est ravi de jouer pour les Jets samedi à Winnipeg lors du match des anciens de la Classique héritage. Il dit que depuis 1992 une histoire d'amour existe entre lui et les partisans de hockey de cette ville.

Le joueur de hockey à la retraite a fait fureur comme recrue avec les Jets de Winnipeg en 1992-1993. Surnommé le « Finnish Flash » pour sa vitesse, il a établi et détient toujours le record du plus grand nombre de buts et de points pour une recrue dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a aussi remporté le trophée Calder à titre de recrue de l'année.

« J'étais tellement heureux d'être dans un endroit où le hockey était si important et où les gens étaient si gentils. Je me sentais vraiment chez moi », explique M. Selanne, originaire de Helsinki en Finlande.

Teemu Selanne a complété sa première saison avec les Jets en affichant 16 matchs à buts multiples, incluant 4 tours de chapeau et une rencontre dans laquelle il a marqué 4 buts.

Lors de sa deuxième saison avec l'équipe de Winnipeg, il a réussi le 100e but de sa carrière au cours de son 130e match et est devenu le deuxième joueur le plus rapide de la LNH à atteindre cette marque.

En 1996, Teemu Selanne a été échangé aux Mighty Ducks d'Anaheim.

« Ils disent que le premier échange est le plus difficile. J'étais très déçu comme si j'avais failli à la tâche, explique-t-il. Le lendemain, j'étais parti. Je n'ai pas eu la chance de dire au revoir à certains coéquipiers, amis et partisans. J'ai appris que l'industrie de la LNH est très dure et brusque. »

En décembre 2011, les partisans de Winnipeg accueillent pour la première fois le retour de Teemu Selanne à Winnipeg lors d’un match des Ducks d'Anaheim contre les Jets.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

En décembre 2011, les partisans de Winnipeg accueillent pour la première fois le retour de Teemu Selanne à Winnipeg lors d’un match des Ducks d'Anaheim contre les Jets.

Photo : La Presse canadienne / JOHN WOODS

Teemu Selanne, qui habite maintenant à Anaheim en Californie, dit que depuis sa retraite il a seulement porté son équipement de hockey à deux reprises.

« Je ne sais pas s'il y a une personne en bonne forme pour le match [des anciens], mais il faut juste bien jouer et s'amuser, dit-il. Je vais essayer d'apprécier chaque seconde. »

Classiquehéritage : le vestiaire interactif

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !