•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Désastre de Mount Polley : un recours judiciaire contre Victoria et la minière

Le déversement d'eaux usées en août 2014 à la mine Mount Polley en Colombie-Britannique.

Le déversement d'eaux usées en août 2014 à la mine Mount Polley en Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

MiningWatch Canada, appuyé par une dizaine d'autres groupes, entreprend un recours en justice contre le gouvernement de la Colombie-Britannique et la société minière Mount Polley, à la suite du déversement d'eaux usées en 2014 à la mine située près de Likely.

L'organisme de surveillance de l'industrie minière soutient que l'incident s'est produit à cause de la négligence de la société et de Victoria en plus de faire valoir qu'elles ont violé des articles de la Loi fédérale sur les pêches.

« Nous sommes tous préoccupés que 30 mois plus tard, malgré des preuves claires de l'impact sur les eaux, le poisson et son habitat, aucune sanction n'a été entreprise par aucun ordre de gouvernement », a déclaré par communiqué Ugo Lapointe, coordonnateur du programme canadien de MiningWatch Canada.

Il ajoute que l'organisme a une équipe prête à défendre cette cause devant les tribunaux, si nécessaire. Toutefois, comme les coûts pour le faire peuvent être élevés, il demande à la Couronne fédérale de se saisir de l'affaire. Celle-ci devra décider si elle le fait ou non.

Selon le communiqué, une audience procédurale aura lieu à la Cour provinciale de Williams Lake dans les prochaines semaines, là où le recours a lui-même été déposé mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !