•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les terrains de l’ancienne usine Port-Alfred cédés à Saguenay

Le reportage de Mélanie Patry

Après des mois de discussions, les terrains de l'ancienne usine d'Abitibi-Consolidated dans l'arrondissement de La Baie deviendront propriétés de Saguenay au cours des prochaines semaines.

Produits forestiers Résolu et la Ville ont conclu une entente de principe pour la cession des terrains situés en bordure de la baie des Ha! Ha! pour une somme symbolique d'un dollar.

Le comité exécutif de Saguenay a récemment entériné l'entente par résolution. Les autorités municipales préparent la signature d'une convention préliminaire devant mener à un acte de donation définitif.

En entrevue, le porte-parole de Résolu, Karl Blackburn, a rappelé que les deux parties souhaitaient que le terrain demeure accessible aux citoyens et qu'il serve à la population. « C'était une condition qui était excessivement importante et chère aux yeux de Richard Garneau », a soutenu M. Blackburn.

Il a souligné que le terrain a été décontaminé selon les normes, mais il demeure une zone industrielle.

AfficheUne affiche du Comité pour l'avenir du site de la Consol Photo : Radio-Canada/Mélanie Patry

Des citoyens satisfaits

Les membres du Comité pour l'avenir du site de la Consol se réjouissent de ce dénouement.

Le retour de ces terrains à la population, ça corrige des torts qui avaient été faits à la population, des taches économiques, des conflits familiaux qui ont été pathétiques dans notre région.

Éric Tremblay, président du Comité pour l'avenir du site de la Consol
Éric TremblayÉric Tremblay, président et fondateur du Comité pour l'avenir du site de la Consol. Photo : Radio-Canada

Le président et fondateur du comité, Éric Tremblay, rappelle qu'il s'agit de l'aboutissement de six années de démarches.

L'entreprise Abitibi-Consolidated a fermé les installations de Port-Alfred en 2003. L'usine de papier journal a été démolie en 2006.

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement