•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maladie de Lyme progresse au Nouveau-Brunswick

Une tique sur une plante

Une tique

Photo : CBC

Radio-Canada

De plus en plus de tiques au Nouveau-Brunswick sont porteuses de la bactérie responsable de la maladie de Lyme, selon un expert.

Gaétan Moreau, professeur en écologie des insectes à l'Université de Moncton, indique que la tique à pattes noires s'étend peu à peu dans la province.

« On les trouve surtout dans la région de Saint-Jean, autour de Saint-Jean, mais Moncton et tout le sud-est est l'une des régions où il y a eu la plus grande montée au niveau de la prévalence de la maladie chez la tique à pattes noires », a précisé Gaétan Moreau lors d'une entrevue accordée vendredi à l'émission L'heure juste, d'ICI Acadie.

La proportion de tiques porteuses de la maladie diffère d'une région à l'autre.

« On dit 10 % environ des tiques sont porteuses, mais dans la région de Saint-Jean on va être à 30 %, environ, pour les tiques à pattes noires. On se trouve quelque part entre 10 % et 20 % dans la région de Moncton », souligne le professeur Moreau.

Que faire en cas de morsure de tique?

La tique se pose sur la peau de certains mammifères, dont l'humain, pour se nourrir de son sang, mais elle doit rester là généralement pendant plus de 24 heures pour transmettre la maladie.

« Ce n'est pas une morsure de quelques instants. Si on détecte et on enlève les tiques, il n'y aura pas de problème. [...] Elles sont minuscules. Ce n'est pas facile à détecter. On va voir une bosse. Il ne faut pas la gratter. Il faut l'enlever avec une pince à épiler », explique Gaétan Moreau.

Morsure de tiqueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un jeune garçon infecté par la bactérie causant la maladie de Lyme

Photo : Radio-Canada

Le professeur recommande aux gens d'examiner la tique pour s'assurer qu'ils l'ont bien arrachée au complet. Si sa tête est restée dans la peau, le risque de contamination est toujours présent.

La maladie de Lyme est dégénérative, explique le professeur Moreau. Les premiers symptômes apparaissent environ un mois après l'infection. Ils ressemblent à ceux d'une grippe. En l'absence de traitement, le patient peut souffrir d'arthrite et de problèmes de santé plus graves. Les patients sont soignés avec des antibiotiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Santé publique