•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cyclisme est-il dangereux à Moncton?

Des cyclistes sur le sentier riverain de Moncton

Des cyclistes sur le sentier riverain de Moncton

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des adeptes du cyclisme urbain posent la question de la sécurité des cyclistes à Moncton après un accident lors duquel le coordonnateur des transports de la Ville, Stéphane Thibodeau, a été sérieusement blessé.

M. Thibodeau se rendait au travail à vélo, mardi, lorsqu'il a été heurté par une camionnette. Il a subi une fracture de la hanche et d'une épaule et une commotion cérébrale.

L'an dernier, le directeur général de la Ville, Jacques Dubé, avait subi lui aussi une commotion cérébrale en chutant volontairement de son vélo pour éviter une collision avec un véhicule.

Selon la directrice générale de la coopérative de vélo communautaire La Bikery, à Moncton, Krista Cowling, les collisions entre véhicules et cyclistes sont généralement le résultat d'un manque d'éducation.

« Les personnes ne savent pas comment partager les rues. Je ne pense pas qu'on part pour le travail le matin [en se disant] je vais frapper un cycliste aujourd'hui », a-t-elle déclaré à l'émission Le Réveil du Nouveau-Brunswick de Radio-Canada.

De l'éducation

La Bikery contribue à pallier le manque d'information des automobilistes et des cyclistes en tenant des ateliers. Elle y rappelle notamment les règles du Code de la route et le sens des signaux que font les cyclistes, lorsqu'ils font un virage. Elle apprend aussi aux cyclistes à se rendre plus visibles dans les rues.

Pour sa part, un vendeur de la boutique de vélos Mike's Bike Shop de Dieppe, Quentin LeBlanc, estime que la Ville de Moncton peut encore améliorer son réseau de pistes cyclables.

Les pistes cyclables de Moncton ne sont pas toutes reliées.

Les pistes cyclables de Moncton ne sont pas toutes reliées.

Photo : Radio-Canada

Des progrès ont été accomplis, reconnaît-il, mais le fait que les pistes ne soient pas toutes reliées crée un danger pour les cyclistes, selon lui.

Il affirme cependant que les automobilistes s'adaptent petit à petit aux voies pour cyclistes ajoutées à certaines grandes artères à Moncton, même si elles étaient loin de faire l'unanimité au début.

« Si on regarde le chemin Lewisville, il y a eu un grand débat lorsqu'ils ont décidé d'ajouter la voie pour cycliste. Des conducteurs n'étaient pas de grands partisans de cette mesure, mais ils s'y sont habitués », dit-il.

En ce qui concerne Krista Cowling, la cohabitation entre cyclistes et conducteurs ira de mieux en mieux à mesure que le nombre de cyclistes augmentera dans les rues de Moncton.

La Bikery cherche à contribuer à cet engouement pour le cyclisme : elle tient sa randonnée annuelle « Béret-Baguette » en fin de semaine, pour les nostalgiques des vieux vélos.

Avec des informations de Suzanne Lapointe, CBC

Acadie

Justice et faits divers