•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination contre la grippe débute en Atlantique

Vaccination contre l'hépatite
Vaccination contre l'hépatite Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Des campagnes d'immunisation se mettent en branle dans les provinces atlantiques à l'approche de la saison de la grippe.

Un texte de François Pierre DufaultTwitterCourriel

Le vaccin antigrippal est présentement offert au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard. Il sera offert à Terre-Neuve-et-Labrador à compter de la fin d'octobre.

Le Nouveau-Brunswick offre cette année un vaccin antigrippal quadrivalent contre deux virus grippaux de type A et deux virus de type B.

La province a commandé environ 270 000 doses du vaccin.

« La vaccination est importante pour diminuer les complications associées à la grippe saisonnière, surtout pour les personnes les plus vulnérables en raison de leur âge ou de leur état de santé », explique la Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef par intérim du Nouveau-Brunswick.

Gratuit pour les personnes à risque

Le vaccin au Nouveau-Brunswick est offert gratuitement aux enfants de six mois à 18 ans, aux femmes enceintes, aux personnes âgées de 65 ans et plus, aux Autochtones, aux adultes ayant certaines maladies chroniques, de même qu'aux personnes pouvant transmettre la grippe à des personnes à risque élevé.

Pour la première fois, les personnes atteintes de troubles neurologiques ou du développement neurologique font partie des groupes pour lesquels le vaccin antigrippal est financé par la province.

Les autorités médicales au Nouveau-Brunswick encouragent également les personnes qui ne sont pas à risque à recevoir le vaccin auprès de leur médecin de famille ou de leur pharmacien pour la somme d'environ 20 $.

Il ne faut pas sous-estimer la grippe, puisqu'elle entraîne des hospitalisations et des décès chaque année.

La Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef par intérim du Nouveau-Brunswick

Au cours de la dernière saison grippale, le Nouveau-Brunswick a recensé plus de 1200 cas de grippe confirmés en laboratoire, 250 hospitalisations liées à la grippe, y compris 56 patients qui ont été admis aux soins intensifs, et 20 décès en raison de maladies liées à la grippe.

Protection contre la grippe H1N1

En Nouvelle-Écosse, les autorités médicales soulignent que le vaccin protège cette année contre quatre souches de la grippe, y compris la grippe H1N1.

Les Néo-Écossais peuvent se faire vacciner gratuitement contre la grippe dans la plupart des pharmacies de la province, au bureau de leur médecin, dans certaines cliniques de la Santé publique et parfois à leur lieu de travail.

À l'Île-du-Prince Édouard, 52 000 doses du vaccin antigrippal sont disponibles dans les cliniques publiques d'immunisation de la province, dans des pharmacies et des bureaux de médecin ou d'infirmière praticienne.

« Le vaccin antigrippal est sécuritaire [...] et le meilleur moyen de prévenir la grippe et ses complications », affirme Robert Henderson, ministre de la Santé et du Mieux-être dans la province insulaire.

Coûts variables

Le vaccin est gratuit à l'Île-du-Prince-Édouard pour les enfants de 6 mois à 5 ans, les personnes âgées de 65 ans et plus, les femmes enceintes et leur famille, de même que les Autochtones. Les autres Insulaires doivent débourser 7 $ pour se faire vacciner dans les cliniques publiques d'immunisation. Les médecins et les pharmaciens peuvent fixer leurs propres prix.

Du côté de Terre-Neuve-et-Labrador, la campagne annuelle de vaccination contre la grippe débutera le 31 octobre. Le vaccin sera offert gratuitement à tous les résidents de la province âgés de six mois et plus.

Acadie

Enfance