•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place aux cyclistes : les cônes oranges sont installés

Projet-pilote de piste cyclable sur le pont Jacques-Cartier à Sherbrooke.
Projet-pilote de piste cyclable sur le pont Jacques-Cartier à Sherbrooke. Photo: Renée Dumais-Beaudoin / Radio-Canada Estrie

La circulation automobile n'a pas été trop perturbée par l'installation des cônes orange délimitant la nouvelle piste cyclable sur le pont Jacques-Cartier à Sherbrooke. Le projet pilote de la Ville s'amorçait jeudi matin.

Des inspecteurs de la Ville de Sherbrooke étaient sur le terrain pour constater de visu l'impact sur la circulation routière, ils seront souvent présents aux heures de pointe. Des caméras ont aussi été installées afin de pouvoir en faire un bilan exhaustif à toute heure du jour.

Les cyclistes étaient peu nombreux en ce premier jour, tous n'ont pas changé leurs habitudes du jour au lendemain, mais ceux qui en ont fait l'essai se disaient satisfaits.

Jean Bernier, adepte du transport actif.Jean Bernier, adepte du transport actif. Photo : Renée Dumais-Beaudoin / Radio-Canada Estrie

C'est une bonne chose. Je voyage quatre fois par jour sur le pont. Je vais travailler, je vais dîner à la maison et je reviens. Avant je faisais le détour, je passais par la passerelle des draveurs.

Jean Bernier, adepte du transport actif
Piste cyclable à l'essai. Pont Jacques-Cartier, Sherbrooke.Piste cyclable à l'essai. Pont Jacques-Cartier, Sherbrooke. Photo : Renée Dumais-Beaudoin / Radio-Canada Estrie

Je trouve ça cool, parce qu'à chaque fois que je passais sur le pont j'avais tout l'temps peur d'accrocher quelqu'un et j'avais peur un peu en allant dans la rue que des voitures m'accrochent.

Antoine Couture, cycliste occasionnel

D'autres cyclistes nous ont dit combien ce projet leur permettra de circuler en toute sécurité et que la multiplication des pistes cyclables pourrait avoir un effet d'entraînement pour convaincre de plus en plus de citoyens à adopter le vélo.

Estrie

Art de vivre