•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pluie entraîne des conditions dangereuses et des pannes de courant en Atlantique

Des inondations au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse

Des inondations au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La plupart des gens de l'Atlantique ont fêté l'Action de grâce sous un déluge qui a causé plusieurs pannes d'électricité. En Nouvelle-Écosse, plus de 81 500 clients de Nova Scotia Power étaient sans courant au plus fort de la tempête.

La société énergétique de la province annonçait lundi soir que les travaux étaient entamés et que les clients touchés pourraient l'être jusqu'à mardi soir. Une cinquantaine de communautés de l'Île-du-Prince-Édouard ont également été privées de courant en raison des vents forts qui ont balayé l'île.

Au Nouveau-Brunswick, plus de 4000 clients d'Énergie NB étaient dans le noir en fin de journée, notamment dans la région du parc national Fundy et de Port Elgin.

Dans le sud de Terre-Neuve-et-Labrador, la Ville de St-Alban's a déclaré l'état d'urgence tard lundi soir. Dans un message publié dans les réseaux sociaux, le maire Jamie Leroux appelait les résidents de la municipalité à rester où ils étaient et de laisser les autorités faire leur travail. Le maire a déclaré que 200 mm de pluie étaient attendues d'ici 4 h 30, mardi matin.  

Ces conditions météorologiques ont rendu les déplacements hasardeux. La GRC en Nouvelle-Écosse a déclaré que l'accumulation d'eau sur plusieurs routes a mené à de nombreux « incidents ». Elle recommandait la plus grande prudence aux conducteurs. Le gouvernement provincial a également émis un avis recommandant aux résidents de faire preuve de vigilance. 

« Le Bureau de gestion des urgences est activé et offre du soutien aux municipalités, à Nova Scotia Power, au ministère des Transports et du Renouvellement de l'infrastructure et aux premiers intervenants qui abordent les problèmes causés par la tempête », a déclaré le gouvernement dans un avis envoyé au médias en soirée.

De la pluie parfois forte est tombée dans plusieurs régions des provinces atlantiques. Environnement Canada a notamment émis des alertes météo pour tout le territoire de la Nouvelle-Écosse et la majorité de Terre-Neuve-et-Labrador.

Selon Environnement Canada, un creux dépressionnaire, qui a gagné en intensité en après-midi, s' est déplacé lentement sur la Nouvelle-Écosse, avant d'atteindre Terre-Neuve lundi en soirée. Des vents très forts soufflant en rafales ont également balayés la plupart des régions.

Cette branche est tombée dans une rue d'Halifax, empêchant toute circulation.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cette branche est tombée dans une rue d'Halifax, empêchant toute circulation.

Photo : CBC/Paul Palmeter

Ces vents ont d'ailleurs entraîné la fermeture du pont de la Confédération, entre le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard, à certains types de véhicules en milieu de journée lundi. omme les automobiles avec remorque, motocyclettes et tous les véhicules à profil élevé tels les camions, camions-remorque, véhicules récréatifs et les autobus.

Beaucoup de pluie et des vents forts

Une rue inondée à Sydney, lundi matin
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une rue inondée à Sydney, lundi matin

Photo : CBC/George Mortimer

De 40 à 60 mm de pluie étaient attendus sur la plupart des régions dans les Maritimes, mais de plus grandes quantités sont possibles dans certains secteurs de la Nouvelle-Écosse où le total pouvait atteindre les 100 mm.

« Le Nouveau-Brunswick est quand même assez épargné, quoi que dans la région du sud-est on attend des quantités totales aux environs de 30 mm », explique le météorologue Richard Lafortune d'Environnement Canada.

« Demain c'est une nette amélioration pour tout le monde avec du soleil et ça reste généralement ensoleillé pour le reste de la semaine »

— Une citation de  Richard Lafortune, météorologue chez Environnement Canada

À Terre-Neuve-et-Labrador, de 50 à 100 mm de pluie étaient attendus en après-midi et jusqu'à 200 mm d'eau devaient tomber sur certains secteurs du sud de l'île.

De grandes quantités de pluie se déversent dans les égoûts pluviaux à Halifax.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

De grandes quantités de pluie se déversent dans les égoûts pluviaux à Halifax.

Photo : CBC/Paul Palmeter

Le système a évolué rapidement puisqu'il était chargé d'humidité tropicale en raison de l'ouragan Matthew. 

« Ça faisait partie de l'ensemble de la situation, même si Matthew comme tel n'existe plus. Il ya quand même beaucoup d'humidité résiduelle qui se dirige vers le Canada Atlantique », dit le météorologue.

Des services de traversier sont perturbés en N.-É., à l'Î.-P.-É. et à T.-N.-L.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des services de traversier sont perturbés en N.-É., à l'Î.-P.-É. et à T.-N.-L.

Photo : CBC/Elizabeth MacMillan

Des services de traversiers annulés

La plupart des traversiers qui desservent la Nouvelle-Écosse, l'Ile-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador sont demeurés à quai lundi.

Des services de traversier ont été annulés en raison du mauvais temps et quelques trajets. 

Le traversier entre Wood Islands à l'Île-du-Prince-Édouard et Caribou en Nouvelle-Écosse a été annulé et les traversées prévues entre North Sydney en Nouvelle-Écosse et Port aux Basques à Terre-Neuve ont été remises à mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie