•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Milan, un chien d’assistance pour les victimes d'actes criminels au Manitoba

Milan, 3 ans, servira de chien d’assistance au palais de justice pour réduire le stress et l’anxiété des victimes d’actes criminels au Manitoba.

Milan, 3 ans, servira de chien d’assistance au palais de justice pour réduire le stress et l’anxiété des victimes d’actes criminels au Manitoba.

Photo : Gary Solilak/CBC

Radio-Canada

Le Manitoba vient d'accueillir Milan, une femelle Labrador de 3 ans qui servira d'ami de confiance aux victimes d'actes criminels pendant les procédures judiciaires.

« La nouvelle membre de notre équipe aidera à soutenir les victimes quand ils en ont le plus besoin, quand ils se sentent anxieux ou quand ils ont peur et ont besoin d'une présence réconfortante », déclare la ministre de la Justice Heather Stefanson.

Milan, qui a reçu une formation spécialisée de plus de deux ans du Pacific Assistance Dogs Society (PADS), offrira un soutien aux victimes lors des réunions avec les procureurs de la Couronne. Elle visitera les clients au bureau d'aide aux victimes et aux témoins au palais de justice du Manitoba et aidera les enfants dans les salles d'attente à la cour et au centre Snowflake Place.

Selon un communiqué de presse du gouvernement du Manitoba, un chien d'assistance comme Milan assure une présence calme et réconfortante pour les victimes de crime qui sont traumatisées ou qui traitent des questions difficiles. La présence de Milan réduit la tension et l'anxiété chez les enfants en offrant une distraction lors des réunions difficiles.

Le gouvernement du Manitoba dit qu’un chien d’assistance comme Milan exerce des effets bénéfiques sur l’anxiété et le stress des victimes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le gouvernement du Manitoba dit qu’un chien d’assistance comme Milan exerce des effets bénéfiques sur l’anxiété et le stress des victimes.

Photo : Gary Solilak/CBC

Le financement pour la formation de Milan et d'autres frais a été fourni en 2015 par le Fonds de la confiscation de biens obtenus ou utilisés criminellement. Les coûts annuels, y compris la nourriture, les fournitures et l'assurance maladie pour animaux sont d'environ 2500 $.

La ministre Stefanson a indiqué que Milan vit avec son maître-chien, mais deux autres employés provinciaux ont également reçu la formation spécialisée de PADS et peuvent travailler avec elle.

La Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan et l'Ontario utilisent aussi des chiens de services pour venir en aide aux victimes durant le processus judiciaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Justice et faits divers