•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alep : Kerry demande une enquête pour crimes de guerre contre Moscou et Damas

Le secrétaire d'État américain John Kerry a déclaré que la Russie et la Syrie doivent à la planète « plus que des explications ».

Le secrétaire d'État américain John Kerry a déclaré que la Russie et la Syrie doivent à la planète « plus que des explications ».

Photo : Mike Theiler / Reuters

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le secrétaire d'État américain, John Kerry, a estimé vendredi que la Russie et la Syrie devraient faire l'objet d'une enquête pour crimes de guerre relativement à leurs attaques contre des civils syriens.

M. Kerry a dit que les forces syriennes ont frappé un autre hôpital pendant la nuit, faisant 20 morts et une centaine de blessés.

Il a ajouté que la Russie et la Syrie doivent à la planète « plus que des explications » à propos des frappes répétées contre des hôpitaux, des femmes et des enfants.

De tels gestes, a-t-il dit, « nécessitent une enquête appropriée pour crimes de guerre ». Il a ensuite ajouté que de telles attaques sont maintenant « nettement plus » qu'accidentelles.

M. Kerry a ensuite accusé les deux pays d'avoir orchestré une stratégie de terreur à l'endroit des populations civiles.

Un des hôpitaux détruits ce mercredi à AlepAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un des hôpitaux détruits ce mercredi à Alep

Photo : Abdalrhman Ismail / Reuters

Les hôpitaux ciblés

L'organisation humanitaire Médecins sans frontières (MSF) a indiqué par voie de communiqué, vendredi, que les hôpitaux de l'est d'Alep ont été endommagés par 23 attaques depuis juillet. Le groupe dit qu'au moins 377 personnes ont été tuées ces deux dernières semaines « dans les bombardements les plus féroces depuis le début de la guerre ».

MSF affirme que les deux dernières structures médicales pouvant donner des soins chirurgicaux à l'est d'Alep - soutenues par MSF et d'autres organisations - ont chacune été endommagées cinq fois. L'une d'entre elles ne serait plus fonctionnelle depuis le 1er octobre.

La Chambre basse du Parlement russe a ratifié vendredi un traité avec la Syrie qui permet à l'armée russe de demeurer indéfiniment dans ce pays. La Douma, qui est contrôlée par le Kremlin, a voté à l'unanimité en faveur de ce traité qui formalise la présence militaire russe à la base aérienne de Hemeimeen, dans la province côtière syrienne de Lattaquié.

Syrie : l'engrenage de la guerre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !