•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici les déclarations-chocs lors de la course à la direction du PQ

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est l'heure des choix au Parti québécois. Depuis mai, les candidats à la succession de Pierre Karl Péladeau ont mené une course acharnée. Et parfois, ils ont tenu des propos qui ont divisé les membres du parti.

Un texte de Mathieu DionTwitterCourriel correspondant parlementaire à Québec

Nous avons regroupé en 120 secondes les déclarations les plus surprenantes, éloquentes et loufoques. Elles résument bien l'état de cette course dans laquelle les enjeux de la souveraineté, du pétrole d'Anticosti, de la laïcité et de la langue ont dominé les débats.

Rappelons que la candidate Véronique Hivon avait dû se retirer de la course à la fin de l'été en raison d'un virus.

Course au PQ : les déclarations-chocs

Depuis mercredi, les membres du Parti québécois votent par téléphone ou en ligne pour leur candidat préféré parmi Alexandre Cloutier, Jean-François Lisée, Martine Ouellet et Paul St-Pierre Plamondon.

Comme il s'agit d'un vote préférentiel, ils peuvent soumettre un deuxième et troisième choix. Les résultats seront dévoilés vendredi soir au Centre des congrès de Lévis.

Bilan de la course en mode égoportrait

Les quatre candidats se sont prêtés au jeu pour faire le bilan de leur campagne en 10 secondes pour les plateformes Instagram et Snapchat. Un difficile exercice de synthèse.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !