•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier salon canadien de la soudure à Edmonton

De la soudure

Le premier salon canadien de la soudure à Edmonton

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier salon de la soudure au Canada se tient à Edmonton, tandis que la demande se fait rare en Alberta, conséquence de la chute des prix du pétrole. Selon des participants, le secteur doit se réinventer.

Les soudeurs ont toujours été très en demandés en Alberta, mais avec le ralentissement économique, le nombre d'inscrits en école de soudure a diminué d'un tiers par rapport à l'an dernier. Ainsi, le gouvernement a plutôt choisi de subventionner d'autres formations, en électricité et en réfrigération, par exemple.

Selon Ian Campbell, directeur du marketing et du développement des produits au Bureau canadien du soudage, les occasions d'emploi en soudure se déplacent de plus en plus vers l'Est. « Plusieurs soudeurs albertains cherchent maintenant à travailler en Ontario, » souligne-t-il.

M. Campbell assure que cela ne veut pas dire qu'il n'y a plus de possibilités d'emploi en Alberta. La soudure reste très importante dans plusieurs industries, dit-il.

Les voitures, les camions, les avions et les pipelines, tout est soudé.

Ian Campbell, directeur du marketing et du développement des produits au Bureau canadien du soudage

Scott Fong, un entrepreneur d'Edmonton, invite les soudeurs qui s'occupaient de pipelines à voir au-delà de l'industrie pétrolière et gazière. Selon lui, certaines entreprises se sont tournées vers l'industrie pétrochimique, les usines d'engrais ou même les grands chantiers navals. Il croit qu'il faut innover pour rester compétitif.

D'après un reportage de Nicolas Pelletier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Emploi