•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paroisse Sainte-Bernadette : Leo McCaughan plaide coupable à une accusation de fraude

La paroisse Sainte-Bernadette à Winnipeg

La paroisse Sainte-Bernadette à Winnipeg

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

L'homme accusé d'avoir détourné 400 000 $ de la paroisse Sainte-Bernadette, à Winnipeg, a plaidé coupable à un chef d'accusation de fraude de plus de 5 000 $ mardi, a appris Radio-Canada.

Leo McCaughan, qui était administrateur de l'église de la paroisse, faisait face à des accusations de vol, de fraude et de falsification de livres et de documents.

Selon la police de Winnipeg, Leo McCaughan a été responsable des finances de l'église pendant six années, au cours desquelles il aurait encaissé plusieurs centaines de milliers de dollars dérobés des caisses du lieu de culte situé sur le chemin Cottonwood. Il aurait ensuite entré de fausses informations dans les livres de compte.

La police municipale a indiqué que l'archidiocèse de Saint-Boniface s'est aperçu d'irrégularités lors d'un audit de routine en mai 2015. Après avoir alerté les forces de l'ordre, l'archidiocèse a ensuite mené un audit approfondi pendant plusieurs mois.

En novembre 2015, l'archidiocèse a transmis ses conclusions à l'unité des crimes commerciaux de la police de Winnipeg.

L'argent sera récupéré

L'administrateur financier en chef de l'archidiocèse de Saint-Boniface, Richard Fréchette, confirme que l'église de Sainte-Bernadette retrouvera l'argent détourné.

« Nous avons déjà reçu un chèque pour 320 000 $. Une demande pour une autre somme est en cours de traitement, et nous pouvons aussi faire demande d'une indemnité de 50 000 $ au titre d'une police d'assurance. Alors finalement, nous pourrons tout récupérer », explique M. Fréchette.

Selon l'administrateur financier, Leo McCaughan avait investi des sommes auprès d'une banque et d'une compagnie d'assurance, en plus d'investir dans une maison et de s'acheter une voiture. Ces actifs ont été saisis et vendus, et les comptes de M. McCaughan ont été liquidés. Tout a été ensuite remis à la province, qui a réacheminé les fonds à la paroisse Sainte-Bernadette.

De nombreuses personnes ont été impliquées [dans le recouvrement des fonds], mais nous avons préféré rester discrets. Nous sommes reconnaissants de la coopération de Leo et soulagés que l'argent nous soit retourné.

Richard Fréchette, administrateur financier en chef

« Nous voulions que la justice soit rendue. [Leo McCaughan] devra alors payer les conséquences de ses actes devant les tribunaux. À présent, nous espérons qu'il réussira à franchir cette période difficile et qu'il retrouvera son chemin », affirme l'administrateur financier.

Richard Fréchette souligne que les paroissiens de Sainte-Bernadette sont heureux que les fonds de l'église soient récupérés en entier. Il ajoute que l'église est beaucoup plus attentive en ce qui concerne la gestion de son argent.

Manitoba

Procès et poursuites