•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de santé tout neuf pour Nipissing Ouest!

Le nouveau Centre de santé communautaire de Nipissing Ouest.

Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Radio-Canada

Huit ans après sa fondation et de nombreux retards pour recevoir son financement, le Centre de santé communautaire de Nipissing Ouest a finalement des locaux bien à lui.
L'ancienne école Frank-Casey a été rénovée au coût de près de 4 millions de dollars pour faire place au nouveau centre.

Un texte de Frédéric ProjeanTwitterCourriel

À l'intérieur, l'époque où l'édifice était une école semble bien lointaine. 

Il a été divisé en deux sections : une où sont offerts principalement les services communautaires, et l'autre avec les soins primaires.

Les couloirs du centre de santé...

Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Les salles de classe ont fait place à des cabinets de médecins, d'infirmières, et de bureaux pour toutes sortes de spécialistes en santé.

Ces salles sont plus vastes que dans l'ancien hôpital St-Jean de Brébeuf qui accueillait temporairement le centre.

La plus grande nouveauté?

Une cuisine communautaire où seront offerts divers ateliers.

C'est quelque chose qui nous manquait énormément. C'est une cuisine éducative. Ça permet aux gens de travailler ensemble. Notre diététicienne peut faire la promotion de bonnes pratiques dans la cuisine.

Céleste Auger Proulx, coordonatrice de la promotion de la santé
Céleste Auger Proulx, du Centre de santé communautaire de Nipissing Ouest.

Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Pas de gymnase

Le premier cours de cuisine s'adressera aux gens seuls ou en couple.

Il est tellement populaire que le centre a dû créer une liste d'attente.

Ce qu'il y manque présentement?

Le gymnase de l'ancienne école Frank-Casey a été condamné: impossible d'y mettre le pied.

Le gymnase demeure inutilisé.

Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Le nouvel édifice est tellement petit, que le Centre de santé a dû suspendre ses cours de prévention des chutes pour les aînés.

Par courriel, la directrice principale pour la sous-région de Nipissing-Temiskaming au Réseau local d'intégration des services de santé du Nord-Est (RLISS), Cynthia Stables, souligne que le financement du projet a été accordé par le ministère de la Santé en 2013. À cette époque, le Centre de santé ne fournissait pas de programmes de services de soutien communautaire, comme des programmes de jour pour les personnes âgées, comme c'est le cas aujourd'hui.

Nous travaillons avec eux pour trouver une solution. Les soins primaires sont le mandat du Centre de santé communautaire, mais beaucoup de CSC offrent les services de soutien communautaire.

Cynthia Stables, Directrice principale, Stratégie pour la sous-région de Nipissing/Temiskaming, diversité culturelle, participation et communications, RLISS du Nord-Est
La salle de télémédecine du centre de santé.

Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Le nouveau centre est au coeur d'un quartier important de Sturgeon Falls, entouré d'une résidence pour personnes âgées, et de deux écoles.

Céleste Auger Proulx, coordonnatrice de la promotion de la santé, espère profiter de cette proximité pour développer de nouveaux partenariats avec eux.

Jusqu'à présent, dit-elle, la communauté est positive envers le nouvel emplacement.

Tout le monde est fier. Nos clients sont fiers. Parce que c'est le centre de la communauté, ça peut juste grossir, grandir, et être mieux.

Céleste Auger Proulx

Nord de l'Ontario

Santé publique