•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Choucroute Tapp de Gaspé : un succès pancanadien

Le téléjournal midi, 24 janvier 2006

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Peu de gens le savent, mais Produits Tapp, de Gaspé, est l'un des plus importants producteurs de choucroute bio du pays.

Produire de la choucroute biologique à l'autre bout de la Gaspésie demande un peu d'audace. C'est pourtant le défi que s'est donné Sylvain Tapp il y a 20 ans : « Francophone, puis pas d'origine allemande, alsacienne, donc on passait un peu pour des hurluberlus. »

Et comme nul n'est prophète en son pays, sa choucroute a conquis l'Ouest canadien, bien avant le Québec. Aujourd'hui, les Produits Tapp fournissent de la choucroute biologique d'un océan à l'autre et la majeure partie est toujours vendue à l'extérieur du Québec.

Choucroute TappAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Choucroute Tapp

Photo : Radio-Canada.ca

Quelque 130 tonnes de choucroute biologique lactofermentée sortent maintenant de l'usine chaque année. « La lactofermentation, explique Sylvain Tapp, est l'un des seuls procédés qui conservent la vitamine C des légumes. Le chou contient beaucoup de vitamine C, donc, ça l'augmente même légèrement. »

Tendance alimentaire

Le procédé chouchoute de plus les flores intestinales les plus fragiles, ce qui classe la choucroute lactofermentée parmi les produits tendance en alimentation. La demande est d'ailleurs en forte croissance.

Produits Tapp a doublé sa production au cours des cinq dernières années.

Choucroute TappAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Choucroute Tapp

Photo : Radio-Canada.ca

Sylvain Tapp a donc décidé de s'associer pour gérer l'expansion de son entreprise.

C'est son fils Julien qui viendra le soutenir. « L'entreprise, souligne Julien Tapp, est en bonne santé, est en croissance, et aussi c'est un défi personnel de gérer et d'administrer avec mon père. Il a été avant-gardiste et, là, on bénéficie de la position où il a mis l'entreprise présentement. »

Père et fils viennent de doubler la superficie de leur usine pour produire deux fois plus de choucroute.

À moyen terme, ils veulent percer le marché du nord-est des États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec