•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Inde ratifie l'accord de Paris sur les changements climatiques

Des hommes jouent au cricket dans un épais brouillard à Kolkata, en Inde (30 décembre 2015).

Des hommes jouent au cricket dans un épais brouillard à Kolkata, en Inde (30 décembre 2015).

Photo : Rupak De Chowdhuri / Reuters

Reuters

L'Inde, troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre au niveau mondial, a officiellement ratifié dimanche l'accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques.

« L'Inde a déposé les documents de ratification de l'accord de Paris auprès des Nations unies », annonce un communiqué de l'ONU.

« Le secrétariat général [de l'ONU] appelle toutes les parties à accélérer les procédures au niveau national afin d'intégrer l'accord aussi tôt que possible cette année », a déclaré un porte-parole dans un communiqué.

L'accord, approuvé par près de 200 pays lors de la Conférence des parties en décembre dernier, prévoit une réduction des émissions de gaz à effet de serre par une transition des énergies fossiles vers des énergies durables afin de maintenir le réchauffement en dessous de la barre des deux degrés Celsius par rapport à l'ère préindustrielle.

L'Union européenne devrait achever la semaine prochaine le processus de ratification par ses États membres, ce qui constituera une nouvelle avancée majeure.

Le mois dernier, la Chine et les États-Unis, les deux plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, avaient marqué un progrès symbolique en soumettant leur projet de ratification aux Nations unies.

L'accord doit être ratifié par les pays qui représentent ensemble au moins 55 % des émissions mondiales de dioxyde de carbone afin de pouvoir entrer en vigueur avant les prochaines négociations en novembre à Marrakech, au Maroc.

« Au Maroc, l'Inde demandera une feuille de route concrète pour les pays développés », a déclaré le ministère indien de l'Environnement dans un communiqué.

L'Inde dénonce le train de vie extravagant des pays développés qui présentent « une empreinte carbone élevée ».

La présidence française a salué la ratification indienne, « en ce jour symbolique qui marque l'anniversaire de la naissance du mahatma Gandhi ».

« Cette décision, après celle des ministres européens de l'Environnement, nous rapproche de l'entrée en vigueur de l'accord de Paris d'ici la fin de l'année », estime l'Élysée dans un communiqué.

Barack Obama a salué la ratification indienne, soulignant dans un message sur Twitter que le premier ministre Narendra Modi et son pays portaient l'héritage du mahatma et de son projet d'« un monde digne pour nos enfants ».

International