•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des marches hebdomadaires pour contrer la pollution urbaine

Le reportage de Jérémie Legault
Radio-Canada

Des marches hebdomadaires avec des médecins spécialistes et des urbanistes se tiendront à Québec au cours de la prochaine année afin de sensibiliser la population aux conséquences du développement urbain.

Le cardiologue Paul Poirier, qui est un des piliers le projet, souhaite sensibiliser la population à la pollution de l'air.

« À Québec, il y a 300 décès prématurés attribuables à la pollution de l'air, souligne M. Poirier. Les gens qui vivent dans des villes où ils peuvent marcher vivent plus vieux. Ils sont moins malades. Il faut juste être créatif. Il faut sortir du carré de sable. »

Johanne Elsener et Paul Poirier, instigateurs du projet.Johanne Elsener et Paul Poirier, instigateurs du projet. Photo : Radio-Canada/Jérémie Legault

Johanne Elsener est l'instigatrice du projet, nommé Ça marche, Doc. Elle exige un plus grand nombre de parcs urbains à Québec.

La Ville veut augmenter son couvert végétal à 35% en moins de dix ans. Un objectif noble, mais pas assez ambitieux, selon Mme Elsener.

« 40 % c'est le niveau idéal à rechercher pour la canopée urbaine, donc c'est vraiment l'objectif à viser », juge-t-elle.

Une marche par semaine sera donc organisée avec un médecin ou un urbaniste pour sensibiliser la population.

Maintenant que des citoyens et des médecins sont impliqués dans le projet, le Dr. Poirier espère que les politiciens entendront le message.

Québec

Environnement