•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Où vais-je dormir ce soir ? » : un sans-abri de Saskatoon frustré par les autorités

Le sans-abri Joseph Rubio souhaite la fin de l'itinérance à Saskatoon et dans le monde.

Le sans-abri Joseph Rubio souhaite la fin de l'itinérance à Saskatoon et dans le monde.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Un sans-abri de Saskatoon se sent abandonné par les autorités, alors que l'avenir du refuge Lighthouse demeure incertain. Même s'il peut rester au refuge, Joseph Rubio souligne que tous n'ont pas cette chance et certains sont contraints de rester dans la rue.

Préoccupé par l'itinérance endémique, il a exprimé son ras-le-bol lors d'une allocution du maire sortant Don Atchison, en campagne électorale.

Mercredi, la province s'est montrée critique vis-à-vis du rendement de stabilisation du refuge, citant un rapport de la vérificatrice provinciale publié en décembre qui souligne que « plusieurs bénéficiaires recevaient des services d'hébergement par divers moyens ». Seuls cinq bénéficiaires ont terminé leur transition vers un logement stable l'an dernier, selon le ministère.

Présentement, ceux qui ne peuvent pas se payer un lit doivent prouver au ministère des Services sociaux qu'ils n'ont nulle part où aller afin de recevoir une indemnité quotidienne du gouvernement. « La vérificatrice provinciale exige que seuls les clients admissibles reçoivent de l'aide », note le directeur du programme d'aide sociale auprès du ministère des Services sociaux, Jeff Redekop.

De son côté, Joseph Rubio croit que les sans-abri ne devraient pas avoir à prouver qu'ils ont besoin d'indemnité forfaitaire quotidienne pour en bénéficier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Société