•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Répugnant » : un immeuble insalubre est évacué à Halifax

Les logements étaient dans un état d'insalubrité avancé.

Les logements étaient dans un état d'insalubrité avancé.

Photo : CBC

CBC

La Municipalité régionale d'Halifax a fait évacuer un immeuble à appartements à cause des conditions de vie insalubres pour ses locataires et de contraventions aux règles d'incendie.

Les habitants d'un immeuble à appartements de l'avenue Evans, à Halifax, ont été forcés de quitter leur logement plus tôt cette semaine, car il été infesté de blattes, de souris et de punaises de lit. L'évacuation de cet édifice du quartier de Fairview a été ordonnée par la police.

Cet immeuble de 12 appartements se trouve dans le quartier Fairview, d'Halifax.

Cet immeuble de 12 appartements se trouve dans le quartier Fairview, d'Halifax.

Photo : CBC

« J'ai entendu le policier crier aux portes et menacer de les enfoncer », raconte Kent Mullin, un ancien résident de l'immeuble, maintenant sans logement. Celui-ci s'est tout de suite douté que l'action policière était liée aux conditions insalubres de l'habitation.

Selon un porte-parole de la Ville d'Halifax, Brendan Elliott, c'est la dixième fois en dix ans qu'une telle mesure est prise à l'égard d'un immeuble au sein de la municipalité.

« Répugnant »

M. Elliott rapporte la présence dans l'immeuble de Fairview de rongeurs, de punaises de lits et de blattes, ce que confirme Kent Mullin. Ce dernier fait état de la situation catastrophique dans laquelle se trouvait le logement.

 Répugnant. Il y avait des souris partout, des blettes qui grimpaient sur les comptoirs et entraient dans votre garde-manger. C'est assez sale à l'intérieur, même répugnant. 

Kent Mullin, ancien résident de l'immeuble
Le plafond d'un des appartements évacués.

Le plafond d'un des appartements évacués.

Photo : CBC

L'ordre d'évacuation a été émis à la suite de plaintes et de plusieurs inspections des lieux.

L'immeuble concerné comprend 12 appartements, dont huit étaient occupés. Les loyers s'élevaient à 600 $ par mois. L'immeuble voisin fait également l'objet d'une enquête.

Acadie

Société