•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une épicerie temporaire ouvre ses portes à Shamattawa

Chargement de l’image

Le magasin de Shamattawa sous les flammes

Photo : Facebook/Robert Rezhead

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise North West Company (NWC) annonce l'ouverture dès lundi d'une épicerie provisoire à Shamattawa, une communauté manitobaine isolée où un incendie a ravagé le seul entrepôt d'aliments la semaine passée.

L'épicerie de fortune sera installée dans le gymnase d'une école désaffectée et offrira une sélection de 90 aliments, dont du lait évaporé, des produits en conserve ainsi que des produits frais. Elle offrira également un service de commande administré à partir de ses succursales Valu-Lots à Winnipeg.

« Nous voulons nous assurer que les membres de la communauté aient accès aux biens dont ils ont besoin », assure le directeur du développement des affaires de NWC, Derek Reimer, dans un communiqué.

Le chef de la Première Nation, Jeffrey Napaokesik, a déclaré l'état d'urgence parce qu'il s'inquiète au sujet du ravitaillement en nourriture de sa communauté, qui n'est accessible que par voie aérienne.

« Beaucoup de gens sont venus à notre aide. Ça fait du bien de savoir que nous ne sommes pas tout seuls », admet M. Napaokesik.

Selon lui, les bureaux du ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada et la Croix-Rouge ont apporté beaucoup de soutien à la communauté, et la compagnie aérienne Perimeter Airlines transporte gratuitement les dons provenant d'autres parties de la province.

Des livraisons entravées, dit le chef

Toutefois, le chef de la Première Nation Shamattawa déclare que plusieurs livraisons de vivres sont actuellement bloquées à Thompson et à Winnipeg . Il demande à ce que Perimeter Airlines se serve d'avions plus grands pour mieux répondre aux besoins croissants.

« Il faut que les vivres arrivent sans heurts. Des cargaisons à Thomson et à Winnipeg ne nous servent à rien. [...] Et oui, [l'entreprise Perimeter Airlines] livre toute cette marchandise et les dons gratuitement, mais il faut qu'elle en fasse plus. Il faut envoyer les provisions dont nous avons besoin dès maintenant. »

— Une citation de  Jeffrey Napaokesik, chef de la Première Nation Shamattawa

Vendredi, la Gendarmerie royale du Canada a arrêté un garçon de 12 ans en lien avec l'incendie survenu dans la réserve située à 745 km au nord-est de Winnipeg.

Cinq autres enfants auraient aussi été impliqués, mais aucune accusation ne peut être portée contre eux parce qu'ils ont moins de 12 ans.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.