•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Services en français inadéquats dans les parcs nationaux, selon le commissaire aux langues

Le lac Emerald dans le parc national Yoho, au milieu des montagnes

Le lac Emerald dans le parc national Yoho

Photo : Parcs Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les services en français ne sont pas adéquats dans les parcs nationaux et ceux-ci devraient améliorer leurs prestations de services bilingues, notamment en vue des célébrations du 150e anniversaire de la confédération l'an prochain, selon le commissaire aux langues officielles Graham Fraser.

Selon la Loi sur les langues officielles, Parcs Canada est tenu de fournir des services égaux en anglais et en français dans les 214 lieux que l'agence administre partout au pays, une responsabilité qui n'est pas pleinement remplie, selon Graham Fraser.

Parcs Canada a pleinement mis en oeuvre deux des neuf recommandations que le commissariat aux langues officielles a émis en 2012 afin que les services bilingues de Parcs Canada soient conformes à la Loi sur les langues officielles.

Entre autres, la recommandation qui voulait que l'agence s'assure que ses employés soient en mesure de communiquer dans les deux langues.

L'an prochain, le bilinguisme sera encore plus important mentionne le commissaire, car le nombre de visiteurs risque d'augmenter étant donné que l'accès aux parcs nationaux sera gratuit pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Parcs Canada a déclaré quant à elle qu'aucune plainte n'a été reçue dans la dernière année et que 98 % des visiteurs disent avoir été servis de façon satisfaisante dans la langue de leur choix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !