•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fabriquer des briques avec des rejets miniers : une idée rendue possible grâce à un chercheur de l'UQAT

Briques devant une maison

Photo : Francis Labbé

Radio-Canada

Un chercheur de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) vient de démontrer qu'il est possible de fabriquer des briques cuites à partir de rejets sélectionnés dans les sites miniers. Yassine Taha, candidat au doctorat en sciences de l'environnement, a fait sa recherche à partir de sites miniers au Maroc en collaboration avec l'Université de Marrakech. Il veut ainsi démontrer que les résidus miniers peuvent représenter une solution de rechange intéressante aux matières premières habituelles.

Le professeur titulaire Mostafa Benzaazoua affirme que « les ministères de toute façon - que ce soit les Ressources naturelles ou de l'Environnement - encouragent beaucoup la réutilisation des rejets miniers. Quand on les réutilise, on n'a pas à s'en soucier dans les sites miniers. Ça ne fera peut-être pas des gros tonnages à réutiliser, mais avec ce qui se fait déjà, ça ajouterait d'autres filières, d'autres possibilités. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Éducation