•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxe sur le carbone : Brad Wall giflé dans un éditorial de La Presse

Chargement de l’image

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall.

Photo : Dann McKenzie/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'opposition du premier ministre Brad Wall à une tarification du carbone lui attire la foudre d'un éditorialiste du quotidien La Presse.

Dans un texte intitulé « Le Dinosaure de la fédération », Paul Journet a qualifié M. Wall de « trublion de la fédération qui s'oppose à tout prix plancher du carbone. »

M. Journet soutient que le Saskatchewanais mine les efforts d'Ottawa dans sa lutte contre les changements climatiques en s'opposant à toute tarification punitive du carbone. Le gouvernement fédéral a indiqué qu'il pourrait imposer une taxe sur le carbone

Or, Brad Wall s'y oppose farouchement, se disant inquiet d'une imposition unilatérale d'une taxe sur le carbone aux provinces. Il réitère que son gouvernement est contre une telle taxe.

« Selon M. Wall, ce ne serait pas le bon moment, car le secteur de l'énergie souffre de la chute du prix du pétrole. Et ce ne serait pas non plus une priorité, car le Canada ne compte que pour 1,6 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre », peut-on lire dans l'éditorial. M. Journet conclut que sans tarification punitive du carbone, il sera difficile de faire accepter la construction d'oléoducs au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !