•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'usine d'ozonation coûtera 141 M$ de plus que prévu

La station d'épuration Jean-R. Marcotte.

La station d'épuration Jean-R. Marcotte.

Photo : Ville de Montréal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le prix de la future usine d'ozonation de Montréal est revu à la hausse pour une deuxième fois. Elle coûtera maintenant 141 millions de dollars de plus que prévu à l'origine.

En 11 ans, le coût de l'usine est passé de 210 millions de dollars à 351 millions.

La Ville de Montréal prévient que les coûts de l'usine pourraient encore varier au cours des prochaines années. Cette année, le prix a été estimé alors que 30 % des plans et devis avaient été réalisés.

Selon le directeur de l'usine des eaux usées de Montréal, les coûts de construction et le prix de l'unité d'ozonation expliquent la variation du prix. « L'évolution des coûts à l'intérieur du projet est tout à fait sensée et raisonnable », dit-il.

Qu'est-ce que l'ozonation?

L'ozonation est un procédé de désinfection de l'eau efficace et sûr, qui élimine aussi les odeurs et les goûts. L'ozone est un agent oxydant et un désinfectant puissant capable d'éliminer les virus ainsi que les bactéries qui auraient résisté à l'étape de filtration. L'ozone est injecté sous forme de bulles à la base du bassin où circule l'eau. Au contact de ce gaz, la matière organique s'oxyde, les bactéries sont détruites et les virus deviennent inactifs.

Source : Ville de Montréal

Avec les informations de François Cormier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !