•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Légalisation de la marijuana : qu'est-ce que le Canada peut apprendre du Colorado?

Cannabis médicinal

Cannabis médicinal

Photo : David McNew / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les choses n'ont pas vraiment changé depuis la légalisation de la marijuana au Colorado, selon Andrew Freedman, le premier directeur de la coordination de la marijuana du Colorado.

Selon lui, la légalisation du cannabis n'a pas radicalement changé la culture ou provoqué une grave crise de santé publique.

En d'autres mots, dit-il, les gens ne sont pas agressés par l'odeur du cannabis dans les rues et aucun représentant du gouvernement ne nage dans des piscines remplies d'argent.

En 2015, il avait déclaré que les taxes retenues sur la marijuana médicinale et récréative avaient ajouté 130 millions de dollars aux 27 milliards de dollars du budget du Colorado.

« Les gens pensent que nous allons être en mesure de construire un tas de nouvelles écoles. Non, ce n'est pas le cas. Nous allons plutôt effectuer des travaux pour améliorer les toits de 10 écoles », affirme-t-il.

Selon lui, la population est mal informée et pense que les taxes sur la marijuana peuvent faire beaucoup plus que ce qui est réellement possible. Il ajoute qu'il ne faut pas comparer ces taxes à l'impôt sur le revenu.

Qu'est-ce qui a changé?

« Il y a eu une augmentation du nombre de personnes hospitalisées et du nombre de visites aux salles d'urgence. Nous creusons donc plus profondément pour en connaître les causes. »

— Une citation de  Andrew Freedman, premier directeur de la coordination de la marijuana, Colorado

Andrew Freedman mentionne que lorsque des personnes meurent dans des accidents routiers, les tests effectués chez les conducteurs révèlent plus souvent qu'avant la présence de marijuana dans leur système, et à un taux d'intoxication supérieur.

Il ajoute par ailleurs qu'il y a eu 8000 dépôts de plaintes pénales de moins depuis 2014. Il s'agirait, selon lui, d'un résultat direct de la légalisation de la marijuana.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !