•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frais de stationnement à l'hôpital : le combat d'un Winnipégois atteint du cancer

En mai 2016, Collin Kennedy a rempli un parcomètre de mousse isolante pour dénoncer les frais de stationnement que doivent payer les patients des hôpitaux.

En mai 2016, Collin Kennedy a rempli un parcomètre de mousse isolante pour dénoncer les frais de stationnement que doivent payer les patients des hôpitaux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un Winnipégois atteint du cancer lance une pétition pour que les patients et leurs proches n'aient plus à payer des frais de stationnement lorsqu'ils sont à l'hôpital.

Collin Kennedy a reçu son diagnostic de myélome multiple, une forme de leucémie, en 1999. L'an dernier, son état de santé s'est détérioré au point où il a dû être hospitalisé pendant un mois. Sa mère, venue de Colombie-Britannique pour lui prêter main-forte, a dû débourser 600 $ en frais de stationnement en quelques semaines seulement.

« Quand tu es malade, ou tu t'occupes de quelqu'un qui est hospitalisé, tu ne devrais pas avoir à te soucier en plus du temps restant à ton parcomètre », dit Collin Kennedy, qui a déjà rempli un parcomètre de mousse isolante en guise de protestation.

Quand tu es obligé de penser à ton parcomètre plutôt qu'à ton être cher qui est malade, il y a là une sérieuse injustice.

Une citation de :Collin Kennedy

M. Kennedy estime que les frais de stationnement contreviennent à la Loi canadienne sur la santé, qui prévoit « un accès satisfaisant aux services de santé, sans obstacles d'ordre financier ou autre ».

Sa pétition, qui a déjà une centaine de signataires, demande à la ministre de la Santé Jane Philpott et au ministre des Transports Marc Garneau d'appliquer la loi en offrant du stationnement gratuit aux patients et leurs proches.

Collin Kennedy, avec sa mère Julia Berschley et le député fédéral Robert-Falcon OuelletteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Collin Kennedy (au centre), avec sa mère Julia Berschley et le député fédéral Robert-Falcon Ouellette

Photo : Collin Kennedy

Le député fédéral Robert-Falcon Ouellette, qui a accepté de parrainer la pétition de M. Kennedy, croit que les frais de stationnement peuvent être un obstacle à l'obtention de soins pour beaucoup de Canadiens.

« Parfois, ça coûte 25 $ pour stationner près d'un hôpital, ce qui peut constituer un obstacle de taille », dit le député de Winnipeg-Centre, qui présentera la pétition de M. Kennedy à la Chambre des communes lorsqu'il aura obtenu 500 signatures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !