•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Licenciements à prévoir à l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle

L'entrée des urgences à l'Hôpital général de Regina.

L'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle veut économiser en réduisant les effectifs et les heures supplémentaires.

Photo : CBC

Radio-Canada

Au lendemain de l'annonce de la suppression de 70 postes par l'Autorité régionale de santé de Saskatoon, l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle annonce à son tour qu'elle enverra des avis de licenciement à certains de ses employés.

Son président directeur général, Keith Dewar, estime que moins de 20 postes seront supprimés dans le cadre de l'effort de redressement financier de l'Autorité. Il souligne que l'impact des compressions pourrait être minimisé si certains travailleurs partent à la retraite ou sont réaffectés dans des secteurs qui manquent d'effectifs.

Il prévoit par ailleurs que les services et programmes actuels seront maintenus et ne prévoit pas de fermeture de lits.

Des compressions qui inquiètent

De son côté, le Nouveau parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan estime qu'il sera difficile de maintenir la qualité des services de santé à la suite des compressions annoncées à l'Autorité régionale de santé de Saskatoon et à l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle.

« Nos hôpitaux sont bondés. Les infirmières et les autres travailleurs de la santé sont déjà surmenés », a fait valoir la porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, Danielle Chartier dans un communiqué.

Le Syndicat canadien de la fonction publique s'inquiète aussi de l'impact de ces possibles licenciements. Le président de la section locale du syndicat, Scott McDonald, fait valoir que l'annonce de l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle crée un climat d'incertitude.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Emploi