•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta se fixe une cible de 5000 mégawatts en énergies renouvelables

Éolienne

Éolienne

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Alberta doit ajouter 5000 mégawatts d'électricité venant de l'éolien, du solaire et de l'hydroélectricité pour atteindre son objectif qui est de produire 30 % d'énergies renouvelables d'ici 2030, selon la ministre de l'Environnement, Shannon Phillips.

La province financera des projets en énergies renouvelables d'une valeur de 10,5 milliards de dollars pour ce faire. Actuellement, la capacité albertaine de production est de 16 300 mégawatts et près de 50 % de l'énergie produite vient des centrales au charbon que le gouvernement projette de fermer d'ici 2030.

L'Alberta prévoit que près des 70 % restants de l'électricité en 2030 viendront du gaz naturel.

Shannon Phillips dit que le gouvernement doit dévoiler en novembre les détails d'un processus d'enchères pour développer de nouveaux projets d'énergies renouvelables.

Elle indique que le gouvernement ne garantira pas des prix d'électricité stables, mais du soutien pourrait venir sous la forme de crédits d'énergies renouvelables, ou avec des contrats qui aideraient financièrement les fournisseurs si les prix venaient à baisser.

Elle ajoute que le gouvernement ne sait pas combien coûteront ces mesures, mais indique que les fonds pourraient venir de la nouvelle taxe carbone entrée en vigueur le 1er janvier et qui est censée générer 3 milliards de dollars en 2017-2018.

Pat Bateman, un chercheur travaillant avec l'Association des industries solaires du Canada (CanSIA), dit qu'environ 7000 mégawatts d'énergie éolienne et près de 600 mégawatts de projets solaires ont été proposés à l'Alberta Electric System Operator, chargé de la gestion de l'électricité dans la province.

L'opposition n'est pas satisfaite

L'opposition officielle, le Wildrose, dit que rien ne prouve que ces investissements permettront de créer 7200 emplois, comme le promet le gouvernement.

« L'annonce d'aujourd'hui ne donne pas de détails sur combien ce programme en énergie renouvelable va coûter aux Albertains, alors qu'ils sont nombreux à vivre des difficultés économiques », a indiqué son porte-parole en matière d'énergies renouvelables, Don MacIntyre.

« Le gouvernement NPD va de l'avant sans plan cohérent pour notre industrie électrique. Les Albertains ont le droit de savoir combien leur coûteront l'élimination progressive des centrales au charbon et la taxe carbone de trois milliards de dollars avant que ces plans n'entrent en vigueur », dit-il.

De son côté, le Parti libéral de l'Alberta dit que la province fournit trop peu de détails sur la manière dont elle entend atteindre son objectif.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !