•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À plus de 160 km/h dans la côte des Éboulements

Un participant dévale la piste aménagée dans la côte des Éboulements.

Un participant dévale la piste aménagée dans la côte des Éboulements.

Photo : Radio-Canada/Jonathan Lavoie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau record de vitesse en descente de luge a été battu samedi, dans la côte des Éboulements, dans Charlevoix. L'Américain Mike McIntire a dévalé la côte à 162 km/h dans le cadre de la compétition l'Ultime descente, qui se tient tout le week-end.

L'ancien record avait été établi au même endroit en 2008 par le Québécois Cédric Touchette. Ce dernier, qui avait atteint 137 km/h dans la côte, a assisté à la descente de l'Américain.

« J'ai insisté pour annoncer la nouvelle [à Mike McIntire], a déclaré Touchette. C'est assez spécial de voir un gros gaillard comme lui avoir des larmes de joie de façon instantanée. »

À 64 ans, le Californien Don Shoettler a lui aussi établi un nouveau record en a dévalant la côte à 162,6 km/h à bord de sa voiturette de type boîte à savon.

Don Shoettler à bord de sa voituretteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Don Shoettler à bord de sa voiturette.

Photo : fournie par l'organisation

« Descendre la côte et atteindre une telle vitesse, c'est incroyable », a lancé Shoettler quelques minutes après sa descente extrême.

Avec un dénivelé de 215 mètres, la piste accueille un total de 65 amateurs de sensations fortes de tous âges au cours du week-end. « On a des participants autant dans la vingtaine que la soixantaine », explique Louis-Étienne Bouchard, qui fait partie du comité organisateur.

L'événement se poursuit dimanche, alors que d'autres amateurs de sports extrêmes tenteront de battre des records de vitesse à bord de leurs véhicules sans moteur.
Les organisateurs souhaitent répéter l'événement l'an prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !