•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dure journée pour les équipes canadiennes de goalball

rivn-nancy-morin
LONDON, ENGLAND 09/01/2012: Nancy Morin of Canada's Goalball Team takes on Team Sweden at the London 2012 Paralympic Games in the Copper Box. Photo: (Photo by Matthew Murnaghan/Canadian Paralympic Committee)
Radio-Canada

La commande était grande pour l'équipe canadienne de goalball masculin, vendredi, aux Jeux paralympiques de Rio. Elle se mesurait à l'équipe favorite de la foule et championne du monde en titre. La logique a été respectée et les Brésiliens se sont imposés 11-3.

« Malgré le défi qui nous attendait, nous n'étions pas trop nerveux et nous avons bien joué. Ils ont simplement été meilleurs que nous », a mentionné Bruno Haché.

Les Brésiliens ont rapidement marqué en début de rencontre. La première demie s'est terminée 6-1 en faveur des favoris locaux.

« Nous les avons tenus plus que ce que le pointage démontrait, mais nous aurions pu être plus efficaces sur certaines occasions », a admis le Dorvallois.

La troupe de l'entraîneuse Nathalie Séguin a eu sa chance en deuxième demie avec deux points d'affilée pour réduire l'écart à 7-3, puis a eu l'occasion de marquer un troisième point grâce à un tir de pénalité qui n'a finalement pas touché la cible.

« Nous avons raté de belles occasions de marquer en deuxième demie. À un moment donné, en entendant la foule, nous savions que ça avait passé proche. Il a fallu mettre ensuite la pression et pousser un peu plus et c'est à ce moment que les pénalités ont embarqué. »

Celui qui a marqué deux des trois buts du Canada n'entrevoit pas du tout cette défaite comme un échec. « Nous avons quand même été précis dans nos lancers et nous avons eu une défensive solide. Il y a des choses qui ont bien fonctionné et nous pourrons les exploiter dans les prochains matchs », a soutenu le Québécois.

Une défaite d'entrée de jeu pour les femmes

La journée ne s'est pas mieux déroulée pour l'équipe féminine. La Québécoise Nancy Morin et les autres représentantes du Canada ont baissé pavillon 12-4 devant les Turques.

« C'est sûr que ça n'a pas été un match facile », a indiqué Morin.

Les Canadiennes, 5es aux Jeux de Londres, ont eu du mal avec les balles rebondissantes de leurs adversaires. Quelques buts ont été marqués après un arrêt de l'unifolié où le ballon n'avait pas été immobilisé.

« Ce sont des lancers difficiles à bloquer, car moindrement que tu n'as pas la position parfaite, tu peux envoyer le ballon dans ton but et c'est malheureusement arrivé à quelques reprises. »

Les joueuses du pays ont également accordé trois points sur des tirs de pénalité. « Ça n'a pas aidé. Offensivement, nous avons réussi de bons lancers, mais les Turques ont vraiment été très bonnes défensivement », a ajouté Morin.

Les Canadiennes poursuivront leur parcours paralympique dimanche contre les Ukrainiennes. Elles termineront ensuite le tour préliminaire contre les Chinoises lundi et les Australiennes mardi. Les quatre premières nations du groupe D accéderont ensuite aux quarts de finale.

« C'est sûr que nous visons un podium ici à Rio, mais le tournoi est long. Pour l'instant, nous nous concentrons sur un match à la fois », a affirmé Nancy Morin.

(Avec Sportcom)

Autres sports

Sports