•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agression au mont Saint-Bruno : beaucoup d'information recueillie

La Presse canadienne

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil a terminé sa collecte d'information au Parc national du Mont-Saint-Bruno, en Montérégie, visant à recueillir des indices sur une agression survenue sur les lieux il y a une semaine.

Les policiers avaient installé un poste de commandement, vendredi matin. Les enquêteurs souhaitaient ainsi aller directement à la rencontre des usagers qui ont l'habitude de fréquenter ce parc le vendredi.

Le 2 septembre, vers 12 h 30, une violente agression est survenue dans le parc. Une femme âgée d'une cinquantaine d'années qui faisait du jogging a été agressée physiquement par un homme.

Une trentaine d'enquêteurs ont été mobilisés, vendredi, afin de recueillir de l'information.

Depuis la diffusion du portrait-robot du suspect, la police a reçu plus de 250 informations provenant du public.

Portrait-robot de l'homme qui a agressé une joggeuse au mont Saint-BrunoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Portrait-robot de l'homme qui a agressé une joggeuse au mont Saint-Bruno

Photo : Service de police de l'agglomération de Longueuil

Des policiers patrouillent dans le parc depuis l'agression pour assurer une visibilité policière et rassurer les usagers.

La journée s'est montrée productive pour les enquêteurs qui vont maintenant analyser les détails recueillis.

« Énormément d'informations nous ont été transmises au courant de la journée par téléphone et en personne, grâce au poste de commandement », a précisé la porte-parole de la police de Longueuil, Marie Bovet, en fin de journée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Justice et faits divers