•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Canadiens en finale en paracyclisme sur piste

Ross Wilson
Ross Wilson
Radio-Canada

Les cyclistes masculins canadiens ont connu une belle matinée au Vélodrome olympique de Rio. Les trois représentants de l'unifolié se sont qualifiés pour leur finale respective de poursuite individuelle sur 3000 m.

Ross Wilson (classification C1) et Tristen Chernove (C2) sont assurés d'une médaille, tandis que Michael Sametz (C3) se battra pour le bronze.

Wilson, qui souffre de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, était de la quatrième course éliminatoire chez les C1. Il n'a fait qu'une bouchée de son adversaire allemand, Michael Teuber. 

Avec environ 750 mètres encore à parcourir, l'Albertain a même dépassé son adversaire. Un demi-tour de piste sépare les deux participants au début d'une épreuve de poursuite.

Le temps de 3 min 53 s 666/1000 de Wilson lui a temporairement valu le record paralympique. C'était avant que le Chinois Zhangyu Li ne s'élance. Ce dernier a battu la marque mondiale grâce à un chrono de 3:50,373. Les deux hommes auront l'occasion de se mesurer l'un à l'autre en finale.

Chernove, qui est atteint de la même maladie que Wilson, avait l'avantage de participer à la cinquième et dernière course éliminatoire dans la catégorie C2. Il savait donc qu'un temps sous les 3:49,238 serait suffisant pour le qualifier pour la finale. 

Le Canadien et son adversaire chinois Guihua Liang, ont fait mieux. Le temps de 3:42,916 de Liang est d'ailleurs devenu une nouvelle marque paralympique.

À 500 mètres de l'arrivée, Liang et Chernove étaient presque à égalité. Le Britanno-Colombien a cependant ralenti en fin de parcours et l'a conclu un peu plus de deux secondes après son opposant.

Il aura la chance de prendre sa revanche en finale, vendredi, à 17 h 15. 

Le jeune Sametz, 20 ans, a quant à lui franchi les 3000 mètres de façon fulgurante dans la deuxième course éliminatoire de la classification C3. Son temps de 3:38,459 n'a été battu que par deux concurrents.

La présence de Sametz en petite finale est une belle surprise. En début d'année, aux Championnats du monde, il avait terminé 8e de cette épreuve.

Peut-être motivé par les réussites de ses deux compatriotes avant lui, le Calgarien, qui souffre de paralysie cérébrale, a survolé la piste. Il a battu dans sa vague le Colombien Esneider Munoz Marin par près de 12 secondes.

En petite finale (vendredi, 17 h 35), Sametz se mesurera à l'Irlandais Eoghan Clifford, qui a décroché la 4e place des qualifications grâce à son temps de 3:38,863.

Autres sports

Sports