•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des formations obligatoires pour prévenir les agressions sexuelles à l'Université Bishop's

La devise de l'Université Bishop's en Anglais : « Rappelez-vous comment vous êtes entrées, soyez fiers de comment vous êtes partis ».

La devise de l'Université Bishop's en Anglais

Photo : ICI Estrie

Radio-Canada

L'Université Bishop's de Sherbrooke devient la première au Québec à imposer une formation sur les agressions sexuelles à ses étudiants.

Au total, 700 d'entre eux, dont tous les étudiants de première année, ont assisté à des séances d'information, mardi. Les ateliers, développés par l'Université McGill, traitaient notamment de l'intervention des témoins.

« On veut changer la culture de Bishop's », lance Katherine Hébert-Metthé, coordonnatrice du nouveau programme de santé sexuelle.

La rentrée, les activités d'intégration et l'alcool peuvent provoquer des dérapages, indique-t-elle. Elle insiste sur l'importance de parler de la culture du consentement.

Katherine Hébert-Metthé, coordonnatrice du nouveau programme de santé sexuelle à l'Université Bishop'sAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Katherine Hébert-Metthé, coordonatrice du nouveau programme de santé sexuelle à l'Université Bishop's

Photo : ICI Estrie

« On aide les étudiants à développer des habiletés pour mieux interagir les uns avec les autres et prévenir ces incidents-là. »

« Le but, c'est de n'avoir aucune victime », souhaite pour sa part Jackie Bailey, doyenne des affaires étudiantes.

Jackie Bailey, doyenne des affaires étudiantes de l'Université Bishop'sAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jackie Bailey, doyenne des affaires étudiantes de l'Université Bishop's

Photo : ICI Estrie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Éducation

Société