•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrasement d'avion à Thompson causé par une erreur d'avitaillement

Un avion du transporteur aérien Keystone Air Service s'est écrasé le 15 septembre près de Thompson, dans le nord du Manitoba.

Un avion du transporteur aérien Keystone Air Service s'est écrasé le 15 septembre près de Thompson, dans le nord du Manitoba.

Photo : Bureau de la sécurité des transports du Canada

Radio-Canada

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) confirme que l'avion qui s'est écrasé en septembre 2015 près de Thompson, dans le nord du Manitoba, avait été avitaillé avec le mauvais type de carburant.

Huit personnes étaient à bord de l'appareil de type Piper Navajo, exploité par le transporteur manitobain Keystone Air Service, lorsqu'il s'est écrasé dans une zone boisée au nord de Thompson le 15 septembre 2015. Les six passagers, tous des employés du gouvernement provincial, ont pu sortir de l'avion par leurs propres moyens. Les deux pilotes ont subi des blessures, mais on ne craint pas pour leur vie.

Les enquêteurs du BST ont conclu que les deux moteurs de l'avion ont perdu de la puissance peu de temps après le décollage parce que l'appareil, pourvu de moteurs à pistons qui exigent de l'essence aviation (AVGAS), a été ravitaillé en carburant Jet-A1, qui est utilisé pour les moteurs à turbine à gaz. L'erreur s'est produite en dépit du fait que les goulottes d'avitaillement pour les deux types de carburant sont de différents diamètres, afin d'éviter les erreurs.

Dans son rapport publié mardi, le BST révèle que le technicien en manutention de carburant d'aéronef, après avoir tenté d'introduire sans succès le bec en éventail pour carburant Jet-A1 dans la goulotte de l'avion, a remplacé le bec avec un autre à diamètre réduit, « ce qui a permis de faire passer du carburant Jet-A1 par les goulottes des réservoirs de carburant AVGAS ». 

Exemple de bec en éventail (à gauche) et de bec à diamètre réduit (en laiton).Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Exemple de bec en éventail (à gauche) et de bec à diamètre réduit (en laiton).

Photo : Bureau de la sécurité des transports

Le BST souligne aussi que les activités d'avitaillement ont été « inadéquatement supervisées par l'équipage de conduite » et que le pilote n'a pas été en mesure de vérifier le bordereau de carburant, sur lequel il était indiqué que l'avitaillement avait été fait avec du carburant Jet-A1.

À la suite de l'accident, Keystone a envoyé une note de service à tous ses pilotes pour leur rappeler l'importance de superviser l'avitaillement de leur aéronef.

Manitoba

Société