•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation devant l'ambassade du Gabon à Ottawa

Des manifestants dénoncent les violences postélectorales au Gabon
Radio-Canada

Plus d'une centaine de membres de la communauté gabonaise de partout au pays se sont réunis devant l'ambassade du Gabon, samedi, à Ottawa, pour dénoncer les violences postélectorales dans ce pays d'Afrique.

Des Gabonais de Toronto, de Montréal et d'Ottawa, entre autres, se sont donné rendez-vous dans la capitale nationale, afin de se faire entendre.

La réélection du président Ali Bongo cette semaine soulève la colère des manifestants, qui la qualifient de « fraude électorale ».

« On en a marre. On est restés longtemps dans le silence et aujourd'hui, on est plus que jamais réunis pour dénoncer ça », a lancé Jane Prudhomme, une manifestante.

On voudrait avoir la force de la communauté internationale pour nous épauler là-dessus, car on ne fait pas cavalier seul.

Jane Prudhomme, manifestante devant l'ambassade du Gabon à Ottawa

Les manifestants craignent pour la sécurité de leurs proches, avec lesquels ils demeurent sans nouvelles, alors que la communication semble difficile dans le pays.

Ils demandent au gouvernement canadien d'intervenir dans le dossier.

Avec les informations de Jérémie Bergeron

International