•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol de banque dans le Mile End : une femme accusée, son complice toujours en fuite

Une voiture de taxi accidenté

Les fuyards ont provoqué un accident à l'angle des rues Saint-Urbain et Saint-Viateur.

Photo : Anna Asimakopulos/Radio-Canada

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une des deux personnes prétendument impliquées dans le braquage d'une banque vendredi matin dans le Mile End, à Montréal, a comparu samedi par vidéoconférence.

Geneviève Dallaire, âgée de 35 ans, est notamment accusée de vol qualifié. Elle demeurera détenue en attendant son retour en cour mardi pour la suite des procédures. La femme a été arrêtée par les policiers quelques minutes après les faits.

André Leclerc, porte-parole du Service de police de la ville de Montréal (SPVM), a indiqué que les enquêteurs poursuivaient leur travail pour tenter de localiser l'homme blanc, d'une trentaine d'années qui aurait accompagné la suspecte pour perpétrer le méfait vers 11 h 30 dans une succursale TD de la rue Bernard.

On poursuit l'analyse des vidéos de surveillance et la rencontre de témoins. On ignore si la suspecte a accepté de collaborer au sujet de son présumé complice.

La voiture dans laquelle les deux suspects ont tenté de fuir est entrée en collision avec un autre véhicule à quelques rues de la banque braquée. La femme, qui était au volant, a été arrêtée.

L'homme a réussi à prendre la fuite à pied, ce qui a incité le SPVM à dépêcher des membres de son Groupe d'intervention tactique et la patrouille canine, mais en vain. L'opération aura duré plus de 4 heures.

La police croit que le suspect avait probablement déjà pris la fuite avant l'arrivée des policiers qui se sont empressés d'ériger un périmètre, mais ce dernier n'était déjà plus dans le secteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !