•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sonde Juno transmet des images inédites de Jupiter

Image du pôle Nord de Jupiter, prise le 27 août 2016 par la sonde Juno.

Image du pôle Nord de Jupiter, prise le 27 août 2016 par la sonde Juno.

Photo : La Presse canadienne / NASA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La NASA a publié vendredi des images inédites de Jupiter prises par la sonde Juno lors d'un premier survol rapproché de six heures au-dessus de la planète gazeuse géante. Leur transmission vers la Terre a pris un jour et demi.

Le vaisseau de 3,6 tonnes a frôlé Jupiter le 27 août, passant à 4200 km au-dessus de son atmosphère.

Les images en haute définition prises par une caméra appelée « JunoCam » révèlent des tempêtes et des systèmes météorologiques jamais observés auparavant. Des images en infrarouge des deux régions polaires ont également été transmises, lesquelles révèlent des zones de chaleur méconnues.

Image du pôle Sud de Jupiter, prise le 27 août 2016 par la sonde Juno.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Image du pôle Sud de Jupiter, prise le 27 août 2016 par la sonde Juno.

Photo : La Presse canadienne / NASA

Selon Scott Bolton, du Southwest Research Institute à San Antonio, au Texas, les premiers clichés du pôle Nord de Jupiter « paraissent complètement différents de ce qu'on a vu ou imaginé auparavant ».

Les couleurs sont plus bleues que dans les autres parties de la planète et il y a de nombreuses tempêtes et aucun signe des bandes de différentes couleurs que nous avons l'habitude de voir autour de Jupiter.

Une citation de :Scott Bolton, Southwest Research Institute

Des aurores polaires au Sud

Le scientifique romain Alberto Adriani explique avoir été « surpris de voir pour la première fois des aurores au pôle Sud jovien », ajoutant qu'aucun autre instrument n'avait permis de les observer auparavant. « Nous pouvons voir que [les aurores polaires] sont très brillantes et bien structurées », ajoute-t-il.

Image d'une aurore boréale de Jupiter prise par la sonde Juno le 27 août 2016Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Image d'une aurore boréale de Jupiter prise par la sonde Juno le 27 août 2016

Photo : La Presse canadienne / Nasa

Jusqu'à ce jour, le télescope spatial Hubble avait permis d'observer ce phénomène seulement au-dessus du pôle Nord.

D'étranges émissions radio

La sonde a également enregistré d'étranges sons en provenance de Jupiter. Ces émissions radio étaient connues depuis les années 1950, mais n'avaient jamais pu être analysées de si près.

L'un des scientifiques de la mission, Bill Kurth, de l'Université d'Iowa, explique que ces enregistrements exceptionnels démontrent que « Jupiter nous parle comme seules les planètes gazeuses géantes peuvent le faire ».

« Ces émissions radio sont les plus fortes du système solaire », dit-il. « Nous devons maintenant déterminer d'où proviennent les électrons qui les génèrent. »

La sonde Juno a été lancée en août 2011 à partir de Cap Canaveral en Floride et a atteint Jupiter le 4 juillet 2016. Sa mission de plus de 1 milliard de dollars vise à étudier la composition de l'atmosphère de Jupiter et à scruter ce qui se dissimule sous son épaisse couche de nuages.

Juno doit encore effectuer 35 survols rapprochés de la planète, qu'elle étudiera jusqu'au début 2018 avant de plonger à jamais dans son atmosphère.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !