•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cégep de la Gaspésie et des Îles : en croissance... à Montréal

22 % des étudiants du Cégep de la Gaspésie sont abonnés à Instagram

22 % des étudiants du Cégep de la Gaspésie sont abonnés à Instagram

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

À la recherche de sources de revenus, le Cégep de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine gère un campus à Montréal en partenariat avec un établissement privé.

Un texte de Joane BérubéTwitterCourriel

Le Cégep s'est lancé dans cette aventure à l'hiver 2015 avec un partenaire d'origine indienne de Toronto, qui possède le collège privé Matrix établi à Montréal. Le Collège Matrix offre des attestations d'études collégiales dans les secteurs de l'informatique et de l'administration.

Le directeur du Cégep, Yves Galipeau, explique que son institution s'est entendue avec d'autres cégeps pour obtenir les autorisations d'enseignement pour les programmes qui lui manquait.

L'an dernier, 300 étudiants étrangers étaient inscrits à ce campus hors territoire. Ce nombre devrait grimper à 500 d'ici quelques semaines. Le recrutement se fait essentiellement en Inde et en Chine. Les partenaires envisagent à court terme d'étendre leur recherche d'étudiants à la Corée du Sud.

Yves Galipeau, DG du cégep de la Gaspésie et des Îles-la-MadeleineAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Yves Galipeau, DG du cégep de la Gaspésie et des Îles-la-Madeleine

Photo : Ici.radio-canada.ca

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles, qui a subi à la fois des compressions budgétaires et un déclin de sa clientèle, avait besoin de revenus supplémentaires, explique le directeur.

On doit générer des fonds autofinancés par des activités connexes à notre mission, formation continue, formation en entreprise, et si on reste en Gaspésie, on a une certaine limite.

Yves Galipeau, directeur du Cégep de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Ainsi les activités montréalaises du collège viennent stabiliser le financement de l'institution et assurer la pérennité de certaines activités des campus de Gaspé, de Carleton-sur-Mer, des Îles-de-la-Madeleine et de l'École des pêches de Grande-Rivière.

Le Cégep de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est actuellement en négociations avec son partenaire torontois pour poursuivre l'expérience à long terme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Éducation