•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada s'attaque aux substances utilisées pour fabriquer le fentanyl

Le fentanyl est considéré comme étant 100 fois plus puissant que de la morphine.

Le fentanyl est considéré comme étant 100 fois plus puissant que de la morphine.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Afin de lutter contre la crise des surdoses qui sévit au pays, Santé Canada veut classer six produits chimiques utilisés dans la fabrication du fentanyl comme étant illégaux. Ces substances, qui étaient jusqu'à présent non régulées, seront sujettes aux mêmes contrôles que la cocaïne, l'héroïne ou d'autres drogues illégales.

Santé Canada met à exécution une initiative initialement présentée par le sénateur Vern White. Son projet de loi a atteint le stade de la troisième lecture au Sénat.

« Grâce aux efforts déjà déployés par le sénateur Vern White, nous pouvons prendre cette mesure rapidement en vue de restreindre les produits chimiques utilisés dans la production du fentanyl, commente la ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, dans un communiqué. Il reste encore beaucoup de travail à faire et je me réjouis de l'organisation d'un sommet cet automne pour travailler avec mes collègues de partout au Canada en vue de remédier à la crise actuelle relative aux opioïdes. »

État d'urgence sanitaire en Colombie-Britannique

Utilisé à l'origine comme un antidouleur, le fentanyl est un opiacé 100 fois plus puissant que la morphine. Il est de plus en plus répandu dans le marché illicite de la drogue.

En Colombie-Britannique, où l'état d'urgence en santé a été déclenché au printemps, 238 surdoses mortelles, survenues entre janvier et juin, ont été attribuées au fentanyl. Il s'agit d'une hausse de 250 % par rapport aux six premiers mois de l'année dernière.

Au total, la province a dénombré plus de 430 surdoses mortelles, toutes drogues confondues, depuis janvier.

Par ailleurs, en Ontario, l'Association des chefs de Police et l'organisme Waterloo Region Crime Prevention Council affirment que l'année 2016 a déjà battu tous les records historiques en termes de saisies de fentanyl et d'alerte aux surdoses.

De plus en plus de fabricants de fentanyl locaux

En rendant illégaux six produits chimiques utilisés dans la fabrication de fentanyl, le gouvernement veut s'attaquer au volet production et approvisionnement. D'autant que, selon Santé Canada, il n'est plus seulement question de trafic en provenance de l'étranger.

« Au cours des derniers mois, la Gendarmerie royale du Canada a signalé une augmentation de la production nationale du fentanyl illégal. Santé Canada surveille régulièrement l'apparition de nouvelles substances dans le marché illicite de la drogue et travaille étroitement avec les organismes d'application de la loi pour y remédier aussi rapidement et efficacement que possible », est-il écrit dans un communiqué du ministère.

Le gouvernement tient également à rappeler qu'il appuie des stratégies comme celles des centres d'injection supervisée, ainsi que le projet de loi privé du député Ron McKinnon, qui vise à encourager les personnes témoins d'une surdose à appeler les services d'urgence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !