•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chestermere, 1re « ville de l’abeille » de l’Ouest canadien

Abeille qui butine sur une feuille de sauge
Abeille qui butine sur une feuille de sauge Photo: Getty Images / Patphil
Radio-Canada

La ville de Chestermere, située à une vingtaine de kilomètres à l'est de Calgary, est la première de l'Ouest du pays à recevoir la désignation de « ville de l'abeille ». Seule Toronto possède déjà ce titre au Canada.

Ce statut lui a été décerné par l'organisme Bee City Canada, formé de citoyens engagés et sensibilisés au déclin des abeilles et des autres insectes pollinisateurs. Le groupe rassemble notamment des chercheurs, des apiculteurs, des agriculteurs et des écologistes.

Le concept a d'abord pris forme aux États-Unis dans le but de sensibiliser la population à l'importance de ces petits insectes.

Les populations d'abeilles sont en baisse partout au Canada et ailleurs dans le monde. Plusieurs facteurs menacent leur survie, dont la perte de leur habitat, les pesticides et les herbicides, les changements climatiques, la propagation de maladies et le manque de fleurs riches en pollen et en nectar dont elles se nourrissent.

Si Chestermere a obtenu ce titre à la fin du mois de juillet, c'est entre autres grâce aux efforts de l'apiculteur Preston Pouteaux, qui a approché les représentants de la Ville pour que celle-ci obtienne cette désignation.

Les meilleures villes du monde portent attention à la santé de leur écosystème et de leurs jardins. Nous sommes une communauté qui a à coeur nos abeilles, nos gens, et tout ce qui bourgeonne dans notre ville.

Preston Pouteaux, apiculteur et fondateur de la société Honey Bee de Chestermere

Le conseil municipal a mis sur pied un comité spécial, lequel a présenté une demande à Bee City Canada. La mairesse Patricia Mathews trouvait que l'idée de M. Pouteaux était géniale. « C'est toujours inspirant quand des gens de notre communauté partagent leurs passions avec nous tous », a-t-elle affirmé.

La ville de Chestermere compte plus de 70 parcs et espaces verts.

Alberta

Agro-industrie