•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La protection de l’enfance au coeur des discussions d’un congrès à Calgary

Un père dit au revoir à son fils.

Un père dit au revoir à son fils.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ville de Calgary accueille jusqu'à mercredi des chercheurs et des professionnels spécialisés dans la protection de l'enfance, venus de partout dans le monde.

Plus de 1000 délégués provenant d'une quarantaine de pays sont réunis pour participer à une conférence organisée par la société internationale pour la prévention des abus et de la maltraitance envers les enfants (ISPCAN).

Les experts profitent de cette occasion pour échanger sur les différentes formes d'abus dont sont victimes les enfants, et des moyens pour les prévenir.

La sociologue de l'Université Mount Royal Caroline MacDonald-Harker participe à cette rencontre, où elle présentera un projet de recherche auquel elle a participé avec d'autres chercheurs sur les effets des inondations de juin 2013, particulièrement sur les jeunes.

« Les désastres créent des situations vraiment stressantes pour les enfants, note-t-elle. Il y a beaucoup d'effets sur les enfants : leur performance à l'école, leur relation avec leurs parents et leurs amis. »

« Beaucoup d'attention est mise sur la réponse à une situation d'urgence au niveau humanitaire, mais on voit moins d'attention sur comment les communautés peuvent [se remettre] à long terme », explique sa collègue Julie Drolet de l'Université de Calgary.

Elle ajoute que ce congrès international représente une belle occasion de partager des réflexions entre chercheurs et professionnels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !