•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le médecin de Trump a écrit son bulletin de santé en cinq minutes

Donald Trump
Donald Trump. Photo: ? Carlo Allegri / Reuters
Radio-Canada

Harold Bornstein, le médecin personnel de Donald Trump, qui a écrit l'an dernier un étrange bulletin de santé vantant la « santé de cheval » du candidat républicain à la présidentielle, a confié que la tâche ne lui avait pas pris plus de 5 minutes.

« J'ai écrit quatre ou cinq lignes le plus vite possible pour qu'ils (les membres de l'équipe de Trump) soient contents », a-t-il expliqué à la chaîne NBC. « [Je l'ai fait] dans la précipitation, je crois que le choix des mots aurait pu être meilleur. »

Le Dr Bornstein maintient toutefois les conclusions de son « examen », rendues publiques en décembre 2015 et affirmant que la tension artérielle du milliardaire est excellente, tout comme les résultats de ses tests en laboratoire.

S'il est élu, je peux affirmer sans équivoque que M. Trump sera l'individu en meilleure santé jamais élu à la présidence.

Un extrait du bulletin médical signé par le Dr Harold Bornstein

Les termes vagues et emphatiques ainsi que l'absence d'examens spécifiques et de résultats chiffrés dans le bulletin de M. Trump tranchent avec les données habituellement rendues publiques par les aspirants chefs d'État américains.

« Sa santé est excellente, surtout sa santé mentale », a néanmoins répété le Dr Bornstein durant son entrevue. Il a toutefois admis que le style d'écriture employé laissait à désirer et qu'il s'était sûrement laissé influencer par le parler coloré de son patient.

Hillary Clinton montrée du doigt

Ces propos du médecin personnel de Donald Trump ont été tenus alors que son équipe de campagne et ses alliés s'affairent à soulever des doutes quant à l'état de santé de sa rivale démocrate, Hillary Clinton.

Trump met en doute la santé de Clinton

En 2012, la candidate démocrate avait subi une commotion cérébrale après s'être cogné la tête en s'évanouissant. À l'époque, il lui avait fallu près de six mois pour se remettre complètement des effets de la commotion, selon ce qu'avait expliqué son mari, Bill Clinton.

Quelques mois plus tard, Mme Clinton avait dû à nouveau être hospitalisée après que ses médecins eurent détecté une thrombose entre son crâne et son cerveau. Hillary Clinton aura 69 ans le 26 octobre.

Elle avait publié en juillet 2015 une lettre de deux pages de son médecin qui décrivait les médicaments qu'elle prenait durant cette période ainsi que ses mesures de pression artérielle et son taux de cholestérol. Elle n'a rien publié de plus depuis.

De son côté, Donald Trump n'a fourni que la note du Dr Bornstein. À 70 ans, le magnat de l'immobilier serait le président le plus âgé de l'histoire américaine, advenant une victoire en novembre 2016.

La présidentielle américaine 2016 - notre section spéciale
Avec les informations de Agence France-Presse

International