•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Colin Kaepernick reste assis pour l'hymne national

Colin Kaepernick
Colin Kaepernick Photo: Getty Images / Getty Images/Thearon W. Henderson

Colin Kaepernick a semé l'émoi vendredi soir. Le quart-arrière des 49ers de San Francisco a refusé de se lever pour l'hymne national avant le match contre les Packers de Green Bay.

Son geste n'était pas anodin. Kaepernick a indiqué au site de la NFL qu'il voulait protester les injustices commises contre la communauté afro-américaine. « Je ne vais pas me lever avec fierté pour un pays qui opprime les personnes noires et de couleur. À mes yeux, c'est plus important que le football et ce serait égoïste de détourner le regard. »

Le geste de Kaepernick a attiré les foudres de certains partisans, qui l'ont qualifié d'antipatriotique et disgracieux.

Le principal intéressé savait très bien qu'il ne ferait pas l'unanimité avec cette décision. « Je n'ai demandé l'avis de personne... Même si l'on m'enlève le football, mes commandites, je saurai que je me serai tenu droit pour quelque chose d'important », a dit Kaepernick au NFL Network.

Les 49ers n'ont pas condamné le geste de leur joueur. « L'hymne national est et a toujours été une partie intégrante de la cérémonie d'avant-match. C'est l'occasion de rendre hommage à notre pays et aux libertés offertes à ses citoyens. En observant ces mêmes droits, nous reconnaissons à quiconque le droit de participer ou non à la célébration de l'hymne national », a indiqué la formation par voie de communiqué.

La NFL a indiqué qu'elle encourage les joueurs à se lever pour l'hymne national, mais qu'ils ne sont pas obligés de le faire.

Kaepernick rivalisera avec Blaine Gabbert pour le poste de partant avec les 49ers.

Pas un cas unique

De nombreux athlètes professionnels américains ont protesté ou souligné les injustices commises à l'endroit de la communauté afro-américaine.

Les vedettes de la NBA LeBron James, Carmelo Anthony et Dwyane Wade ont profité de leur notoriété pour faire passer un tel message.

Des joueuses de la WNBA ont porté des t-shirts portant le slogan « Black Lives Matter ».

Wade, qui vient de signer un nouveau contrat avec les Bulls de Chicago, a perdu une cousine vendredi. Elle a été abattue dans les rues de la métropole de l'Illinois.

Nykea Aldridge promenait un bébé dans une poussette quand deux hommes ont fait feu. La police a ouvert une enquête.

Football

Sports