•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Échangés à la naissance : un deuxième cas dans la communauté de Norway House

Après 40 ans, deux Manitobains de Norway House apprennent qu'ils ont été échangés à la naissance.

Après 40 ans, deux Manitobains de Norway House apprennent qu'ils ont été échangés à la naissance.

Photo : Getty Images / Blend Images - ERproductions Ltd

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les résultats d'un test ADN confirment que deux hommes de Norway House, dans le nord du Manitoba, ont été échangés à la naissance. Il s'agit du deuxième cas de bébés intervertis décelé dans cette communauté en moins d'un an.

Un texte de Catherine LoganTwitterCourriel

Durant l'hiver 1975, deux bébés sont nés à trois jours d'intervalle dans un hôpital éloigné, géré par le gouvernement fédéral dans le nord du Manitoba. C'est à cet endroit que l'erreur se serait produite.

Quarante ans plus tard, les hommes ont appris qu'ils ne sont pas les enfants naturels de leurs parents.

Les deux Manitobains feront une déclaration publique au sujet de leur expérience vendredi matin.

Au mois de novembre dernier, Luke Monias et Norman Barkman, ont connu le même tumulte lorsqu'ils ont appris que la ressemblance physique que chacun d'eux avait avec la famille de l'autre ne s'arrêtait pas là.

Les deux incidents sont survenus dans le même hôpital, à cinq mois d'intervalle.

Une enquête fédérale menée par Santé Canada sur les préoccupations de M. Monias et M. Barkman est actuellement en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !