•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre de données fiscales de Shawinigan devrait avoir une cure de jeunesse

centre-fiscal-shawinigan

Centre fiscal de l'Agence du revenu du Canada (ARC) à Shawinigan

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ministre du Revenu national Diane Lebouthillier était à Shawinigan mercredi où elle a visité le centre de données fiscales. Si elle a semblé enthousiaste à l'idée de revamper l'édifice construit il y a 37 ans, elle ne s'est cependant pas prononcée sur le moment où les travaux pourraient avoir lieu.

« On a un bâtiment qui est vétuste », a dit la ministre Diane Lebouthillier. Impossible par contre de lui faire dire si Ottawa investira les millions nécessaires. Le centre compte 1500 travailleurs en période de pointe. 

« C'est un pilier et je suis une personne de région, donc vous en tirerez vos conclusions », a-t-elle affirmé.

La ministre du revenu national Diane Lebouthillier à Shawinigan.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La ministre du revenu national Diane Lebouthillier à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada/Jef Fortier

Lors de la dernière campagne électorale, le député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, avait fait la promesse de conserver les emplois au centre de données fiscales et de rénover le bâtiment.

Le maire de Shawinigan s'est dit rassuré.

« C'est une bouffée d'air frais, dit Michel Angers. C'est extrêmement rassurant, et pour les employés, et aussi pour l'ensemble des citoyens non seulement de Shawinigan, mais aussi de la Mauricie ».

La ministre Lebouthillier repart sans faire de promesse formelle. Certains espèrent qu'elle sera de retour pour une annonce officielle avant la période des fêtes.

Avec les informations de Pierre Marceau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !