•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Effondrement d'une éolienne au Cap-Breton

Cette éolienne de 80 mètres s'est effondrée pendant des travaux d'entretien routiniers au Cap-Breton.
Cette éolienne de 80 mètres s'est effondrée pendant des travaux d'entretien routiniers au Cap-Breton. Photo: CBC/Brett Ruskin
Radio-Canada

Une éolienne de 80 mètres s'est effondrée pendant des travaux d'entretien au Cap-Breton, ce qui a déclenché une enquête du fabricant Enercon.

Personne n'a été blessé lors de l'incident qui s'est produit le 17 août au parc éolien de Point Tupper, dans le sud du Cap-Breton. Le ministère de l'Énergie de la Nouvelle-Écosse confirme qu'il a été prévenu.

Des équipes faisaient des travaux de routine sur l'éolienne lorsqu'elle s'est effondrée. Ils remplaçaient une pièce de grande dimension, selon Karine Asselin, gérante du développement des marchés chez Enercon, une entreprise québécoise.

« Un incident s'est produit, ce qui a entraîné le déclenchement de la procédure d'évacuation, a-t-elle précisé. Tous les employés ont eu le temps de quitter les lieux avant l'effondrement. »

Des experts se sont rendus sur le site pour enquêter. Les dix autres éoliennes que compte ce parc fonctionnent toujours normalement.

Enercon est un joueur important de l'industrie éolienne de la Nouvelle-Écosse. Ses turbines génèrent 260 mégawatts d'électricité, soit assez pour alimenter en électricité des milliers de maisons.

Des éoliennes du même modèle que celui qui s'est effondré - le E82 - sont présentes ailleurs dans la province, mais selon Karine Asselin, leur solidité ne fait aucun doute.

L'incident de Point Tupper est exceptionnel, selon elle. Enercon déterminera la cause de l'effondrement, dit-elle, et adoptera éventuellement des mesures correctives.

Acadie

Justice et faits divers