•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la sensibilisation culturelle pour éviter le profilage racial en N.-É.

La Commission des droits de la personne de la N.-É. veut prévenir le profilage racial dans les commerces de la province.

La Commission des droits de la personne de la N.-É. veut prévenir le profilage racial dans les commerces de la province.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Commission des droits de la personne de la Nouvelle-Écosse veut prévenir le profilage racial en offrant aux commerçants des outils pour éduquer leurs employés aux réalités culturelles de la province.

L'an dernier, la commission a tranché en faveur d'une Afro-Néo-Écossaise, Andrella David, qui avait injustement été accusée de vol à l'étalage par une employée dans un supermarché Sobeys.

Pour éviter que pareil incident se répète, la commission va préparer des documents de formation, des dépliants et des affiches qu'elle offrira aux commerçants, pour qu'ils sensibilisent leurs employés.

Christine Hanson, PDG de la Commission des droits de la personne de la N.-É.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Christine Hanson, PDG de la Commission des droits de la personne de la N.-É.

Photo : CBC/Stephanie vanKampen

Un problème répandu

Le cas de Mme David est loin d'être unique, selon Christine Hanson, la PDG de la commission. Elle affirme avoir eu vent de plusieurs cas de membres de minorités culturelles qui n'ont pu se faire servir dans un magasin, ou qui ont faussement été accusés de vol ou d'avoir causé des dommages pendant qu'ils magasinaient.

Ils portent leurs meilleurs habits [...] lorsqu'ils vont magasiner pour tenter de prévenir ces situations, mais ces incidents arrivent tout de même et c'est frustrant pour eux.

Christine Hansonl, Commission des droits de la personne de la Nouvelle-Écosse

Le Conseil canadien du commerce de détail collabore au projet. Selon Jim Cormier, le directeur du conseil pour les provinces de l'Atlantique, cette initiative cadre déjà avec ce que font déjà plusieurs commerces.

« Les entreprises aiment bien recevoir ce type d'information parce que cela les aide à rappeler à leurs gérants dans leurs magasins [...] qu'il faut constamment être vigilants sur cette question. »

Johanna Galipeau, la propriétaire de Sweet Pea, un magasin de vêtements à Halifax, abonde dans le même sens. « Cela complétera le manuel dont nous nous servons à l'heure actuelle, dit-elle. Mais c'est bien de pouvoir se référer à de l'information officielle, sanctionnée par un gouvernement. »

Une première au Canada

Selon Christine Hanson, la Commission des droits de la personne de la Nouvelle-Écosse devient la première au Canada à offrir du matériel pédagogique sur le profilage racial à des détaillants. La commission remplit ainsi un aspect de son mandat, d'après elle, soit de prévenir la discrimination et de proposer des façons de résoudre les conflits.

« Je pense que fondamentalement, les Néo-Écossais sont de bonnes personnes. Je pense que bien souvent, ces incidents [de profilage racial] ne sont pas intentionnels et j'espère qu'avec de l'éducation et de bonnes ressources didactiques, on pourra prévenir un grand nombre de ces incidents. »

Le matériel comprendra des témoignages filmés de clients qui ont été victimes de profilage racial. Il soulignera la différence entre un bon et un mauvais service.

« On va rappeler que d'ignorer des clients, de refuser de servir quelqu'un, de suivre certains clients partout dans le magasin ou de les détenir sans raison ne constitue pas du bon service », explique Mme Hanson.

Les outils de formation seront offerts principalement en ligne à partir du mois prochain.

D'après un reportage de Stephanie vanKempen, CBC

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie